Sans Les Mains ! : le festival gratuit, indépendant et DIY qui met le vélo à l’honneur

À bicy­clette.” Cinquante (et-un) ans qu’Yves Mon­tand nous racon­tait ses aven­tures avec Fer­nand, Firmin, Fran­cis et Sébastien… et puis Paulette. Coïn­ci­dence ou non, c’est exacte­ment un demi-siècle après la sor­tie de la chan­son que s’est déroulée, en juin 2018, la pre­mière édi­tion de Sans les Mains !, fes­ti­val dédié aux cul­tures vélo : “De tous les vélos et de toutes ses sous-cultures. Anti-chapelles, ouvert et fédérateur, il se donne pour objec­tif de rassem­bler les voyageurs à pédales, les cour­siers, les mail­lots à pois et les accros au Vélib’, parce qu’on partage davan­tage qu’une trace de cam­bouis sur notre jambe de pan­talon”, expli­quait le Tra­ben­do, qui co-organise l’évène­ment. Les 30, 31 août et le 1er sep­tem­bre prochain, ils remet­tent le cou­vert pour célébr­er comme il se doit notre bel engin à deux roues.

100% gra­tu­it, indépen­dant et DIY, le fes­ti­val entre­croise les lieux et les dis­ci­plines. C’est ain­si que le ven­dre­di, des all­ey­cats (course d’ori­en­ta­tion à vélo), quizz sportifs, lives et DJ-sets auront lieu à Pan­tin. Le same­di, c’est la Vil­lette qui est mise à l’hon­neur avec le Vil­lage Vélo, espace de ren­con­tres com­prenant ate­liers, jeux et même tatouages. Sans oubli­er un ride à vélo 100% urbain de 50 kilo­mètres et — pour les moins sportifs — une soirée au Tra­ben­do avec une pro­gram­ma­tion musi­cale aux petits oignons. Enfin, Vin­cennes sera la (petite) reine du dimanche, accueil­lant bal­lades, piques-niques et DJ-sets. De quoi bien se met­tre en danseuse.

Pour plus de détails, rendez-vous sur l’évène­ment Face­book du fes­ti­val !

(Vis­ité 525 fois)