Crédits : Jimmy Would

Scuba ressort son alias techno SCB pour son nouvel EP, “Below The Line”, sorti aujourd’hui

Plus con­nu sous son nom de scène Scu­ba, Paul Rose n’avait plus util­isé son alias SCB depuis 2013. Mais en 2017, l’artiste anglais en a décidé autrement. Après avoir sor­ti son sin­gle Teleks en juin, sur son label Hot­flush Record­ings, le pro­duc­teur est une nou­velle fois de retour avec la sor­tie de son nou­v­el EPBelow The Line, qui vient de paraître aujour­d’hui, tou­jours sur son pro­pre label.

Comme pas mal de gens, j’ai passé beau­coup de temps cette année à réfléchir aux dif­férentes voies que nous pour­rions suiv­re au cours des prochaines décen­nies, dont beau­coup sem­blent pré­conis­er des scé­nar­ios cat­a­strophiques. L’une des choses qui m’in­téresse le plus est d’ob­serv­er le chem­ine­ment de la con­science qui con­duit les gens à agir à l’op­posé de leur pro­pre morale poli­tique. Musi­cale­ment, cela a été une façon légère­ment dif­férente de tra­vailler pour moi, mais c’est aus­si l’un des rares moyens posi­tifs que j’ai trou­vé pour canalis­er mes ten­ta­tives de don­ner un sens à notre passé récent et à notre futur pos­si­ble”, racon­te Paul Rose.

Ain­si, Below The Line entraîne l’au­di­teur au sein de dif­férentes atmo­sphères qua­si apoc­a­lyp­tiques : tech­no pêchue gorgée de sonorités acid sur “Five Degrees” et “Oppos­tion Divi­sion”, deep et planante sur “Con­fi­dence Trick” et ambi­ent, pro­gres­sive et expéri­men­tale avec “The Cut”, qui clô­ture ce bel EP en beauté.

(Vis­ité 251 fois)