Crédit Photo : Television

Superpoze signe la BO ambient du thriller “Frères ennemis” avec Reda Kateb, Fianso et Matthias Schoenaerts

Une musique para­noïaque pour un film hale­tant. Quelques mois seule­ment après la bande-son du spec­ta­cle Hunter de Marc Lainé entre théâtre, danse et musique, Gabriel Leg­eleux aka Super­poze s’attaque à la bande-originale du film Frères enne­mis de David Oel­hof­fen, qui sort ce mer­cre­di 3 octo­bre dans les salles obscures. Des com­po­si­tions ambi­ent mélan­col­iques et min­i­males pour illus­tr­er un thriller per­tur­bant et incon­fort­able. Le film déroule l’his­toire de deux frères que tout sépare : un voy­ou joué par Matthias Schoe­naerts (De rouille et d’os, The Dan­ish Girl), un flic incar­né par Reda Kateb… Et leur frag­ile qui équili­bre vole en éclats quand le polici­er est pro­mu aux stups’.

Quand Super­poze voit le film pour la pre­mière fois, il est déjà mon­té mais sans musique. Le réal­isa­teur David Oel­hof­fen con­naît son tra­vail et cherche un habil­lage élec­tron­ique pour son film. “L’objectif était surtout de ne pas accom­pa­g­n­er l’action et la vio­lence, mais plutôt de soutenir ce qui est d’ordre psy­chologique, explique Gabriel. Les ten­sions intérieures des per­son­nages, leurs névroses et leur détresse.” Alors la musique se fait lente, sou­vent sans ryth­mique et “pas tou­jours tonale”. Elle ne s’at­tache pra­tique­ment jamais à l’ac­tion, mais traduit l’é­mo­tion des pro­tag­o­nistes. Quand les deux frères sont en pleine intro­spec­tion, elle est à la lim­ite de l’im­plo­sion et “les syn­thé­tiseurs sat­urent, les voix se tor­dent, les douceurs har­moniques sont vites écrasées par l’atonalité.” Cela donne une bande-originale noire et dra­ma­tique qui tranche instan­ta­né­ment avec l’ac­tion présente à l’im­age. Dernier morceau de la BO, “Ter­ri­toires” se détache de l’ensem­ble pour finir sur un note plus mélodique, avec un piano rond et une ryth­mique sim­ple, vaporeuse.

En com­péti­tion le mois dernier au fes­ti­val de la Mostra de Venise, Frères Enne­mis débar­que aujour­d’hui au ciné­ma. L’oc­ca­sion d’as­sis­ter aux pre­miers pas à l’écran du rappeur Fian­so et surtout de réé­couter les douces com­po­si­tions de Super­poze. Décou­vrez ou redé­cou­vrez la bande-annonce (ci-dessous) et com­man­dez la BO en ver­sion vinyle, en suiv­ant ce lien.

(Vis­ité 731 fois)