© Andy Vella

The Cure à Rock en Seine 2019 !

Just Like Heav­en”. Moins de deux mois après une seiz­ième édi­tion mou­ve­men­tée et pleine de nos­tal­gie, le fes­ti­val pense déjà à l’an­née prochaine. Le tout pre­mier nom de Rock en Seine 2019 vient de tomber et il est légendaire : The Cure. Et on n’ose presque pas y croire, car les derniers con­certs français des papes de la new wave, c’é­tait en 2016 à l’Ac­corHo­tels Are­na et à la Halle Tony Gar­nier (Lyon). Robert, Simon, Roger, Jason et Reeves fouleront ensem­ble le Domaine de Saint-Cloud le 23 août 2019, pour fêter les quar­ante ans de Three Imag­i­nary Boys, leur pre­mier album.

Au début de l’été au Roy­al Fes­ti­val Hall de Lon­dres, la bande à Robert Smith célébrait déjà son quar­an­tième anniver­saire, avec deux sets mag­iques en clô­ture du Melt­down Fes­ti­val… Offrant de nou­veaux titres ‑notam­ment “It Can Nev­er Be The Same” et “Step Into The Light”- et jouant surtout tous leurs suc­cès jusqu’à l’hymne “Boys Don’t Cry”, pour un final en apothéose. Un mois plus tard à Hyde Park, ils remet­taient le cou­vert devant 65.000 chanceux. En 2019, The Cure sera en head­line d’une ving­taine de fes­ti­vals, majori­taire­ment en Europe. C’est une annonce clin­quante et un pre­mier geste fort de la part des organ­isa­teurs de Rock en Seine, bien déter­minés à faire remon­ter les ventes : l’édi­tion 2018 avait rameuté un peu plus de 80.000 fes­ti­va­liers, con­tre 110.000 l’an­née précé­dente.

La bil­let­terie en ligne ouvri­ra le 7 novem­bre à midi. En atten­dant la date fatidique ‑et peut-être enfin un nou­v­el album?- regardez des tutos maquil­lage, déstruc­turez vos cheveux et échauffez-vous la voix au son de “A For­est”, “Let’s Go To Bed” et “The Fig­ure­head”.

(Vis­ité 929 fois)