Terminal V à Edimbourg : douze heures de techno en pleine journée avec Laurent Garnier, Maceo Plex et Marcel Dettmann

Cinq scènes, plus de trente DJs et live act avec ce qui se fait de mieux en tech­no actuelle­ment, un parc à la cam­pagne pou­vant accueil­lir jusqu’à 20 000 per­son­nes non loin de l’aéroport (pra­tique pour ceux qui vien­nent de loin)… Pour leur fête d’Halloween 2019, bap­tisée The Reck­on­ing, le 26 octo­bre prochain à Edim­bourg, les pro­mo­teurs écos­sais de Ter­mi­nal V ont vu (très) grand.

Une pro­gram­ma­tion où les poids lourds se suc­cè­dent sans inter­rup­tion durant près de douze heures : Amélie Lens, Ben Klock, Luciano, Red Axes, Horse Meat Dis­co, Alan Fitz­patrick, DJ Ten­nis, Maceo Plex, Terr, Gerd Jan­son, Mar­cel Dettmann… Une affiche résol­u­ment tech­no donc, même si Âme ou la Bri­tan­nique Annie Mac, dont les sets sont plus house, seront aus­si là pour adoucir les mœurs. Et puis par­mi les curiosités de la pro­gram­ma­tion, on remar­que aus­si la présence de Mark Archer, un nom qui va faire tilt chez les plus vieux lecteurs de Tsu­gi. Avec son com­père Chris Peat, il for­mait au tout début des années 90 le duo Altern 8, pio­nnier des live act tech­no anglais au son ravageur qui inspi­ra notam­ment Prodigy.

crédit pho­to : Camuir

L’autre par­tic­u­lar­ité de Ter­mi­nal V est d’être un événe­ment qui se déroule en journée. Ouver­ture des portes à midi et dernier disque à 23h. Si en France c’est extrême­ment rare, ce n’est pas le cas au Royaume-Uni où de nom­breux fes­ti­vals se déroulent la journée et où les clubs ouvrent et fer­ment sou­vent tôt. Rassurez-vous, il y aura un after offi­ciel pour les acharnés qui en voudraient encore et tou­jours plus. « Ce n’est pas vrai­ment une tra­di­tion en Écosse de faire des fes­ti­vals en journée, expliquent les organ­isa­teurs Derek Mar­tin et Simon McGrath, mais Ter­mi­nal V n’est pas un évène­ment ordi­naire. C’est aus­si une manière de nous démar­quer. Et le pub­lic réag­it très bien depuis que nous l’avons annon­cé. Cela dit, nous n’excluons pas de faire un évène­ment de nuit la prochaine fois (un autre Ter­mi­nal V s’annonce déjà au print­emps, ndlr) et puis nous avons une sur­prise pour l’after qui aura lieu dans le centre-ville d’Edimbourg, mais pour l’instant le lieu exact et l’artiste der­rière les platines sont encore un secret. »

Et s’il faut encore une rai­son de plac­er Ter­mi­nal V sur la liste des évène­ments européens à ne pas rater, on a repéré un petit jeune promet­teur dans le line–up : Lau­rent Gar­nier. Un set d’autant plus atten­du que cela fait vingt ans que le meilleur ambas­sadeur du son français n’a pas joué à Edim­bourg, comme il nous l’a expliqué : « Si je n’ai pas joué à Edim­bourg depuis aus­si longtemps c’est tout sim­ple­ment à cause de ma vielle ami­tié avec le label Soma et ses fon­da­teurs Stu­art McMil­lan et Orde Meik­le (auteur du tube tech­no fon­da­teur “Pos­i­tive Edu­ca­tion”, ndlr). Quand je vais en Ecosse, je joue surtout chez eux à Glas­gow. Les deux villes ne sont qu’à 80 kilo­mètres. Les habi­tants d’Edimbourg ont eu bien des occa­sions de me voir der­rière les platines ces dernières années, mais pas dans leur ville. C’est pour cela que je me réjouis de mix­er à Ter­mi­nal V, d’autant plus que c’est un fes­ti­val qui a lieu en journée, j’aime bien ça, c’est une autre ambiance. Par­fois cela per­met aus­si à cer­tains de venir en famille. C’est cool de retrou­ver plusieurs généra­tions sur le dance­floor. »

Pour le reste, toutes les infos et le line up com­plet sont ici.

Et pour acheter des places c’est ici.

Hap­py­Hal­loween

(Vis­ité 478 fois)