Skip to main content
19 octobre 2015

Theo Parrish raconte avec humour son voyage à Dubai

par rédaction Tsugi

Le DJ et producteur Theo Parrish est monté sur scène, le mois dernier, au Charles H. Wright Museum of African American History, dans le cadre du programme ‘The Secret Society of Twisted Storytellers’, un projet itinérant originaire de Detroit dans lequel des personnalités sont invitées à raconter un moment de leur vie. 

Theo Parrish raconte avec humour, devant un petit public, son voyage mémorable à Dubai, l’année dernière : « J’allais aller jouer au coeur des ténèbres de la funky soul, et je me demandais vraiment ce que je faisais là; avec mon passeport américain. » Alors qu’il arrive à l’aéroport, son promoteur l’amène en voiture à travers cette ville qu’il ne connait pas, où il découvre des immeubles monumentaux, sous la lumière éclatante de Dubai, au matin. « Une ambiance proche de Star Wars« , d’après le DJ, qui se serait « cru sur Tatooine« . Il arrive alors dans un hôtel Holiday Inn ultra-luxueux, alors qu’il n’y a jamais mis les pieds, et va faire les frais de sa couleur de peau, puisqu’il raconte avec beaucoup d’humour que les grooms n’ont cessé de sonner à sa porte, durant toute la journée, car ils n’avaient « jamais vu de noir de leur vie« .

Un vrai choc des cultures pour le DJ, vraisemblablement dérangé par tout ce luxe. Il tire alors l’amer constat qu’il n’a pas vraiment joué durant son set, mais qu’il a plutôt été « loué par ces gens riches, afin de les divertir« . Enfin, Parrish explique que sa vie de famille est très perturbée par tous ses voyages à l’étranger, et qu’il lui est difficile de ne pas voir son fils aussi souvent qu’il le voudrait. « J’étais bien trop loin d’où j’avais vraiment envie d’être; et je devais rentrer à la maison. » conclue-t’il.

via Electronic Beats

Visited 77 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply