© BBC

Thom Yorke et Jonny Greenwood au coeur de la série Peaky Blinders

Alors que la six­ième sai­son de la série de gang­sters démarre le 27 févri­er, le réal­isa­teur Antho­ny Byrne a annon­cé la présence des deux mem­bres de Radio­head (et The Smile) pour quelques musiques orig­i­nales. Le reste est signé de la rockeuse Anna Calvi.

Ceux qui ont vu ne serait-ce qu’un seul épisode de Peaky Blind­ers savent à quel point le rock y est omniprésent. Out­re son générique signé Nick Cave & The Bad Seeds, on a pu y enten­dre Idles, David Bowie, Foals, Arc­tic Mon­keys, Queens of the Stone Age, White Stripes, Sav­ages, Black Sab­bath, et de nom­breux artistes. De quoi déton­ner dans une série prenant place dans les années 20–30 à Birm­ing­ham, mais pour­tant très cohérent avec l’atmosphère générale. De quoi faire du héros Thomas Shel­by, joué par Cil­ian Mur­phy, une vraie rock star.

Et cette six­ième et dernière sai­son ne va pas déroger à la règle. Comme pour la précé­dente, c’est la chanteuse et com­positrice Anna Calvi qui est en charge de la musique orig­i­nale, épaulé par le pro­duc­teur Nick Launey (Nick Cave, Pub­lic Image Ltd…). On y enten­dra égale­ment, comme d’habitude, des titres préex­is­tants de Sinead O’Connor, Pat­ti Smith ou Joy Divi­sion. Mais une sur­prise sup­plé­men­taire de taille a été annon­cée le 24 févri­er par le réal­isa­teur de la sai­son, Antho­ny Byrne, sur le site du NME. Car en plus de tout cela, Jon­ny Green­wood et Thom Yorke, unis dans Radio­head comme le récent pro­jet The Smile, ont égale­ment com­posé des titres spé­ciale­ment pour cette saison.

À lire également
🔊 Le side project de Radiohead, The Smile, sort enfin un premier single rageur
Bientôt une série biopic sur les Sex Pistols par le réalisateur de Trainspotting

« Je suis surex­cité » pour­suit Byrne. « La musique a tou­jours été très impor­tante pour l’histoire, et j’avais à cœur d’y apporter des com­po­si­tions dra­ma­tiques. On utilise beau­coup plus de musique orig­i­nale sur cette sai­son, qui est bien plus lourde. » D’autant qu’en plus d’être un musi­cien de rock réputé, Green­wood pos­sède égale­ment une solide expéri­ence dans la musique de films. Col­lab­o­ra­teur réguli­er du cinéaste Paul Thomas Ander­son (There Will Be Blood, Inher­ent Vice, The Phan­tom Thread, Licorice Piz­za…), il a égale­ment réal­isé les bandes-son des films The Pow­er Of The Dog, de Jane Cam­pi­on ou A Beau­ti­ful Day de Lynne Ram­say. On aurait presque envie d’y aller les yeux fermés.

(Vis­ité 2 217 fois)