Skip to main content
12 août 2022

🔊 Tom Misch se dédouble en Supershy et sort deux nouveaux sons club

par Bérénice Hourçourigaray

Tom Misch sort de nouveaux morceaux sous son alias Supershy en collaboration avec Wayne Snow et Vula. Il s’est fixé une règle pour le projet : ne pas jouer de guitare et avoir une liberté totale pour expérimenter les codes de la musique de club.

L’histoire de Tom Misch ressemble un peu Ă  un rĂŞve. Celle d’un petit gars qui, en 2011, s’inscrit sur Soundcloud et commence Ă  publier ses premiers morceaux. Au fil des mois, il finit par attirer près de 200 000 adeptes en mĂ©langeant un style jazz et hip-hop. Et dix ans après, il fait une tournĂ©e Ă  guichets fermĂ©s aux États-Unis et joue au festival Coachella. On peut louer l’élĂ©gance des beats, et donc l’influence hip-hop jazz du Londonien.

Et bien avec Supershy, son tout nouveau projet Ă©lectronique, Tom Misch opère ce qu’on appelle « un tournant » dans sa carrière musicale. En avril, le chanteur a partagĂ© la pochette de son EP sur Instagram. « Je vous prĂ©sente Supershy », a-t-il annoncĂ©. « J’ai toujours aimĂ© la musique Ă©lectronique. J’ai toujours voulu me crĂ©er un alter ego pour explorer et produire de nouveaux sons ». La pochette est un clichĂ© en noir et blanc d’une soirĂ©e des annĂ©es 80. Evidemment, elle est twistĂ©e avec l’omniprĂ©sence de smiley jaune et vert qui recouvrent le visage des danseurs. Un peu facile de reprendre le smiley, icĂ´ne emblĂ©matique de la rave, en couverture… Mais au moins le message est clair.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tom Misch (@tommisch)

Tom Misch a ensuite livré deux tracks, joyeux mélange de house et de disco : “Happy music”, un titre de danse fédérateur et “Something on My Mind”qui montrait une autre facette de Supershy, avec un clavinet arpégé et une voix enregistrée dans un microphone d’ordinateur portable.

Dans la continuitĂ© de ce projet, il sort deux nouveaux singles « Change” et “Take My Time ». On apprĂ©cie particulièrement les lignes de basse marquĂ©es de « Take My Time » qui accompagnent Ă  merveille la voix de Vula. Ce titre house Ă  quatre temps, avec des rythmes de tambours et sa basse groovy, montre la capacitĂ© de Supershy (Tom Misch donc) Ă  transposer la musique de club underground dans une nouvelle gĂ©nĂ©ration. Et pour « Change », Wayne Snow prĂŞte sa voix au morceau. Et le mĂ©lange fonctionne ! On devine l’influence de la house de Detroit dans les textures brutes qui se mĂŞlent parfaitement Ă  la voix soul de Wayne Snow.

Visited 58 times, 1 visit(s) today