Skip to main content
Capture d'Ă©cran de "Xavier Lozano Playing a Flute Made From a Street Barricade", sur Sound Art Museum
7 avril 2021

👀 Tous les sons les plus bizarres ont maintenant leur propre « musĂ©e digital » sur Instagram

par Antoine Barsacq

VoilĂ  de quoi scroller. Le compte Instagram sound.art.museum recense les projets de musiciens DIY Ă  travers la planĂšte, mettant en avant les vidĂ©os d’instruments improvisĂ©s, d’expĂ©rimentations sonores et autres synthĂ©tiseurs prototypes. Et c’est fascinant.

Un ventilateur reconverti en instrument de musique, un disque vinyle en glace ou encore le pont de Brooklyn transformé en harpe : toutes ces expérimentations dingues sont visionnables sur la page Instagram sound.art.museum. On pourrait passer des heures à regarder les dispositifs sonores incongrus recensés dans ce musée virtuel. La page a rapidement fait le tour du monde de la musique électronique, suivie par des noms illustres de la scÚne française comme notamment Etienne Jaumet, Jean-Benoßt Dunckel de Air ou Molecule, faisant la fierté de son créateur, François Barbe.

 

À lire Ă©galement
Cet hilarant groupe Facebook sur ces petites manies que les DJs ont

 

Fondateur de la boĂźte de production sonore MEN AT WORK, ce passionnĂ© de musique et plus gĂ©nĂ©ralement de son se dĂ©finit comme un « audio nerd« . Collectionneur « boulimique » de CD – un format qu’il espĂšre un jour voir revenir Ă  la mode –, lui-mĂȘme bidouille le son quotidiennement dans le cadre professionnel, mais aussi pour son plaisir personnel sur Ableton Live « qui chauffe quotidiennement« . PlutĂŽt que de partager ses crĂ©ations, il prĂ©fĂšre « expĂ©rimenter, enregistrer les matiĂšres sonores » et malgrĂ© les tracks qui s’empilent sur son disque dur, n’a pas encore trouvĂ© un projet qui mĂ©riterait d’ĂȘtre partagĂ©. Il explique ainsi : « Il y a deux types de surfeurs : celui qui fait des compĂ©titions et celui qui surfe tous les soirs avec ses potes devant chez lui. Je fais partie de la deuxiĂšme catĂ©gorie. »

« L’engouement autour de sound.art.museum me conforte dans l’idĂ©e que cette forme d’expression artistique plaĂźt Ă©normĂ©ment.« 

C’est lors du premier confinement que l’idĂ©e du compte Sound Art Museum lui vient : « Je voulais mettre le son et les artistes sonores en avant dans un musĂ©e virtuel. Les arts sonores sont trĂšs mĂ©connus alors qu’il y a beaucoup d’artistes super crĂ©atifs partout dans le monde. » Le projet est un succĂšs, puisque la page compte au 30 mars plus de 17 000 abonnĂ©s : « L’engouement autour de sound.art.museum me conforte dans l’idĂ©e que cette forme d’expression artistique plaĂźt Ă©normĂ©ment, mĂȘme aux non avertis ! » Pour la suite du projet, son crĂ©ateur a vu les choses en grand, avec une exposition physique Ă  Paris qui « avance plutĂŽt trĂšs bien« , dĂšs que la situation le permettra bien sĂ»r. On a hĂąte d’aller voir ça en vrai.

Visited 39 times, 1 visit(s) today