©Thierry Guillaume

Tout ce qu’il y a à faire pour les 10 ans de Petit Bain

Pour fêter ses 10 ans d’ex­is­tence, le club/salle de con­cert parisien.ne Petit Bain lance une série de 10 soirées “10 Piges”, en invi­tant les artistes qui ont mar­qué l’his­toire de ce lieu emblé­ma­tique de la capitale. 

Petit Bain

10 ans, ça passe vite, mais surtout, ça se fête ! Créée en 2011, cette salle de con­cert / club flottant.e du 13e arrondisse­ment, a vu pass­er plus de 4000 artistes, de Fauve à Feu! Chat­ter­ton, en pas­sant par Bil­lie Eil­ish (et oui, en 2018) ou encore Manu le Malin. Pour fêter digne­ment cet anniver­saire, les respon­s­ables du lieu ont imag­iné dix soirées thé­ma­tiques (logique) en invi­tant tous les artistes qui ont mar­qué l’his­toire de la salle. On vous pro­pose un petit aperçu de ce pro­gramme chargé mais totale­ment alléchant.

Pre­mière soirée, la bien nom­mée “I Hate World Music” à prévoir le 8 novem­bre avec la chanteuse pak­istanaise Arooj Aftab. Et ça tombe bien, l’artiste a sor­ti en mars dernier un envoutant album électro-jazz, Vul­ture Prince. On enchaine le lende­main avec la “Space Odyssey” qui lais­sera la place à l’hyp­no­tique et incroy­able sax­o­phon­iste Col­in Stet­son (si vous ne le con­nais­sez pas, googlez-le, ça vaut le détour). Le musi­cien a signé la B.O. du prochain film de Karen Cinorre, May­day, et a col­laboré avec des artistes comme Lou Reed ou le groupe Arcade Fire. Les fes­tiv­ités con­tin­u­ent le 15 novem­bre avec, pour les nos­tal­giques des pre­mière heures du Petit Bain, la soirée “BACK TO 2011”, hom­mage à l’as­so­ci­a­tion La guinguette Pirate, qui est à l’o­rig­ine de la créa­tion du lieu. On pour­ra y voir l’artiste améri­caine Shan­non Wright, en tournée pour son dernier album, Prov­i­dence. Un con­cert piano-voix qui s’an­nonce magique.

Pour la qua­trième soirée, on oublie la nos­tal­gie avec un pro­jet inédit et mys­térieux inti­t­ulé “Huit clos”… On n’en dira pas plus. La cinquième “10 Piges” met­tra, elle, la gas­tronomie à l’hon­neur avec une cheffe invitée et les fameux blind-tests et bin­gos qui ont eux aus­si con­tribué à façon­ner l’his­toire du lieu. Mais Petit Bain c’est aus­si une pro­gram­ma­tion engagée, à l’im­age de cette six­ième soirée qui fera le lien entre la scène arabe actuelle et les révo­lu­tions dans cette région. Pour l’événe­ment suiv­ant, le principe est sim­ple : taper du pied toute la nuit avec comme invités les col­lec­tifs phares de Petit Bain. La neu­vième et avant-dernière soirée inti­t­ulée “Wel­come” sera, vous l’au­rez dev­iné, placée sous le signe de la sol­i­dar­ité et de la diver­sité. Pour le dix­ième et dernier événe­ment, les organ­isa­teurs voient les choses en grand avec une soirée “Hall of Fame” et invi­tent des artistes que l’on ne présente plus aujour­d’hui mais pour qui la scène de Petit Bain a été celle des débuts.

Toutes les soirées sont à retrou­ver sur le site de Petit Bain

 

À lire également
Réouverture du dancefloor de Petit Bain : l’équipage fait sa playlist
Le club Petit Bain passe à “l’année zéro” : ça veut dire quoi au juste ?
5 artistes qui font la nouvelle scène égyptienne

 


(Vis­ité 1 208 fois)