šŸ—ž Tsugi 139 : Aux origines de Daft Punk, disponible partout

par Tsugi

TsuĀ­gi 139, aux origĀ­ines de Daft Punk, disponible en kiosque et Ć  la comĀ­mande en ligne. ƉdiĀ­to et sommaire.

Les semaines ont passeĢ. Lā€™eĢmotion nā€™est pas retombeĢe. Comme si la seĢparation des Daft Punk marĀ­quait la fin de quelque chose. Oui, mais de quoi ? DeĢfinitivement le pasĀ­sage aĢ€ lā€™aĢ‚ge adulte pour celles et ceux qui ont eu 20 ans dans les anneĢes 1990 ? Il serait temps. Non, cette fin de carrieĢ€re douche surtout le fol espoir de la foule immense qui fanĀ­tasĀ­mait le retour sur sceĢ€ne de Thomas et Guy-Man. Parce que leur incroyĀ­able tourneĢe de 2006ā€“2007, celle dite de Ā« la pyraĀ­mide Ā», a surĀ­volteĢ les sens des specĀ­taĀ­teurs qui ont assisteĢ au show, mais a encore plus culĀ­tiveĢ au fil des anneĢes le deĢsir de voir ou revoir Daft Punk sur sceĢ€ne. AĢ€ notre conĀ­naisĀ­sance, le pheĢnomeĢ€ne est unique dans la musique actuelle. Ce nā€™est peutā€‘eĢ‚tre pas un hasard si ce numeĢro, quaĀ­si entieĢ€rement deĢvolu aux deux heĢros de ce qui a eĢteĢ la french touch, sā€™arreĢ‚te justeĀ­ment apreĢ€s ces folles anneĢes. Parce que cette seĢrie de conĀ­certs les a vus basĀ­culer deĢfinitivement, et peutā€‘eĢ‚tre bien malĀ­greĢ eux, comme on pourĀ­ra le conĀ­stater aĢ€ la lecĀ­ture des interĀ­views dā€™eĢpoque, du coĢ‚teĢ du grand showĀ­biz cirĀ­cus aĢ€ lā€™ameĢricaine, qui trouĀ­vera eĢvidemment son apotheĢose dans la kyrielle dā€™inviteĢs du pharaonique RanĀ­dom Access MemĀ­oĀ­ries, et sa chute finale avec lā€™interpreĢtation en live de Ā« Get Lucky Ā» aux GramĀ­my Awards de 2014 avec SteĀ­vie WonĀ­der en speĢcial guest, devant un parterre reĢunissant le tout-Hollywood. On ne va pas se le cacher, ce Daft Punk-laĢ€ ne nous a jamais vraiĀ­ment inteĢresseĢs. Parce que leur hisĀ­toire nā€™eĢtait plus devĀ­enue la noĢ‚tre. Au conĀ­traire de leurs deĢbuts, ouĢ€ quelques-uns dā€™entre nous vivaient aĢ€ leurs coĢ‚teĢs lā€™explosion de la musique eĢlectronique francĢ§aise avec des eĢtoiles (qui nā€™eĢtaient pas celles de SunĀ­set BouleĀ­vard) dans les yeux. Ce TsuĀ­gi treĢ€s speĢcial veut avant tout teĢmoigner de cela, dā€™un temps baigneĢ par une cerĀ­taine innoĀ­cence, ouĢ€ lā€™on nā€™avait pas forceĢment besoin de passĀ­er par le filĀ­tre dā€™un manĀ­agĀ­er ameĢricain pour comĀ­muĀ­niĀ­quer avec des habiĀ­tants du XVIĀ­IĀ­Ie arrondisseĀ­ment de Paris. Cā€™est pour cela que graĢ‚ce aux magĀ­nifiques phoĀ­tos, souĀ­vent ineĢdites, de Philippe LeĢvy, nous avons voulu leur renĀ­dre un homĀ­mage aĢ€ notre facĢ§on. En porĀ­tant un regard tenĀ­dre sur les deĢbuts dā€™un duo qui a reĢvolutionneĢ lā€™univers de la musique conĀ­temĀ­poĀ­raine en seuleĀ­ment quaĀ­tre albums. En quelque sorte, on vous preĢsente lā€™histoire de Ā« nos Ā» Daft Punk.

Patrice BarĀ­dot

SOMMAIRE

  • TĆ©moignages : label manĀ­agĀ­er, DA, Pedro WinĀ­ter, Dave Clarke, ƉtiĀ­enne Jaumetā€¦ ils tĆ©moignent.
  • PortĀ­foĀ­lio : les phoĀ­tos de la preĀ­miĆØre appariĀ­tion live des Daft Punk aux Ɖtats-Unis, restĆ©es inĆ©dites jusquā€™Ć  ce jour.
  • Des interĀ­views archives : ā€œDans le fond, nous ne conĀ­sidĀ­Ć©rons pas que ce quā€™on fait est de la techĀ­no, cā€™est plus musical.ā€
  • La face cachĆ©e de la pyraĀ­mide Alive de Daft Punk.
  • RenĀ­conĀ­tre : Daft World, le plus grand fan autoĀ­proclamĆ© des Daft Punk.
  • Une nuit sur un bateau-mouche avec Eddy De PretĀ­to.
  • InterĀ­view : My Bloody ValenĀ­tine par JD Beauvallet.
  • Les inspiĀ­raĀ­tions deā€¦ La Femme.
  • La pasĀ­sion deā€¦ Saycet.
  • DĆ©bat : ModĀ­eĀ­seĀ­lekĀ­tor.

Tsugi 139, en kiosque et Ć  la commande en ligne ici

 

(VisĀ­itĆ© 2 635 fois)