©Alice Moitié pour Tsugi

🗞 Tsugi 141 : Ed Banger, 18 ans et toujours perchĂ©, disponible partout

par Tsugi

Tsu­gi 141 : Ed Banger, 18 ans et tou­jours per­ché, main­tenant en kiosque et à la com­mande en ligne. Edi­to et sommaire.

Qua­tre. On les a comp­tĂ©es les fois depuis notre crĂ©a­tion en 2007, oĂč Pedro Win­ter, le fon­da­teur d’Ed Banger, s’est retrou­vĂ© en cou­ver­ture. Peut-ĂȘtre un dĂ©tail pour vous, mais pour nous ça veut dire beau­coup. Car ils ne sont pas nom­breux Ă  s’ĂȘtre mul­ti­pliĂ©s ain­si Ă  cette place de choix qui, au fil de son his­toire rĂ©cente, se con­sacre d’ailleurs de moins en moins Ă  des artistes. Cette prĂ©sence assidue n’est pas un hasard puisque Tsu­gi est nĂ© Ă  la « peak hour » de la french touch 2.0, dont l’encore jeune label du XVI­I­Ie arrondisse­ment incar­nait le navire ami­ral. DĂšs notre deux­iĂšme numĂ©ro, nous rĂ©u­nis­sions Ă  la une Jus­tice ET Daft Punk. Une paire de duos dont on sait le rĂŽle jouĂ© dans leur Ă©clo­sion par Pedro, Ă©ter­nel ado de pour­tant 46 ans. Ensuite, trέnant par­mi une cinquan­taine de patrons de labels indĂ©pen­dants, il appa­raĂźt pour la pre­miĂšre fois sur une couv fĂ©dĂ©ra­trice. Puis, il y a eu aus­si cette ses­sion pho­to inou­bli­able, Let The Chil­dren Tech­no, rĂ©u­nis­sant le regret­tĂ© DJ Meh­di, Djed­jotron­ic et Pedro au milieu d’enfants, dont cer­tains Ă©taient les nĂŽtres. On se sou­vient encore d’une ren­con­tre entre Busy P et Lau­rent Gar­nier qui venait, Ă  la sur­prise gĂ©nĂ©rale, de sor­tir l’énorme maxi Jacques In The Box sur Ed Banger, tis­sant ain­si un lien ines­timable entre les gĂ©nĂ©ra­tions. Et il y a donc main­tenant une nou­velle une, qui hon­ore le regain crĂ©atif d’une mai­son qui n’a pas Ă©tĂ© Ă©pargnĂ©e par les coups du sort. Alors oui, on veut bien avouer une bien­veil­lance toute sub­jec­tive vis-Ă -vis d’un label et de son fon­da­teur qui ont tra­ver­sĂ© notre his­toire. D’autant plus que la fidĂ©l­itĂ© de Pedro envers ses artistes rejoint les valeurs que nous dĂ©fendons. À jamais guidĂ©s par une « love vibra­tion » qui ne cherchera jamais Ă  se rac­crocher dĂ©s­espĂ©ré­ment Ă  la derniĂšre hype ou Ă  nous faire pass­er pour ce que nous ne sommes pas. Peut-ĂȘtre un dĂ©faut, peut-ĂȘtre ringard. Qu’importe, c’est notre mar­que de fab­rique et notre fiertĂ©.

Patrice Bar­dot

SOMMAIRE
  • Dossier : Les 18 ans d’Ed Banger, avec Pedro Win­ter, Gas­pard AugĂ©, Myd, Mad Rey, Var­nish La Piscine
  • Playlist : 18 ans d’Ed Banger en 18 dis­ques com­men­tĂ©s par Pedro Winter
  • Por­traits : Telex, Sil­ly Boy Blue, Mitch Ryder, CHAI
  • EnquĂȘte : Musique Ă©lec­tron­ique et tran­si­d­en­titĂ©
  • Analyse : la musique triste
  • Les inspi­ra­tions de ser­pen­twith­feet
  • Le dĂ©bat : Polo & Pan
  • L’album oubliĂ© : Mark Broom
  • Une nuit avec Break­bot
  • Out­ro : Limiñanas/Garnier

Tsugi 141, en kiosque et Ă  la commande en ligne ici

Cliquez

(Vis­itĂ© 1 635 fois)