🗞 Tsugi 142 : MUSIQUE & DROGUE, histoires stupéfiantes, disponible partout

par Tsugi

Tsu­gi 142 : MUSIQUE & DROGUE, his­toires stupé­fi­antes, main­tenant en kiosque et Ă  la com­mande en ligne. Edi­to et sommaire. 

C’est une his­toire vieille comme le monde. On la lira dans ce numĂ©ro. Les psy­chotropes ont depuis tou­jours Ă©tĂ© util­isĂ©s en lien avec la musique pour attein­dre de nou­veaux niveaux de con­science. Est-ce qu’un chaman en transe après avoir pris de l’ayahuasca ressent la mĂŞme chose qu’un raver sous ecsta­sy? Ce numĂ©ro qui plane assuré­ment très haut fourni­ra quelques Ă©lé­ments de rĂ©ponse, mais sans jamais sor­tir de son corps et quit­ter de vue les rav­ages que peut causer le rap­proche­ment explosif entre drogue et musique, de l’hĂ©roĂŻne con­som­mĂ©e par les jazzmen du milieu du XXe siè­cle Ă  l’abrutissante kĂ©t­a­mine des teufeurs actuels. Que l’on soit sur ou devant la scène, les effets dra­ma­tiques sont les mĂŞmes. C’est donc en toute con­science et objec­tiv­itĂ© que nous avons voulu explor­er les rĂ©c­its heureux et mal­heureux de ces liaisons dan­gereuses qui ont pro­fondé­ment boulever­sĂ© la musique pop­u­laire, au point d’être sou­vent Ă  la source de nou­veaux styles : le rock psy­chĂ©dĂ©lique aurait-il existĂ© sans LSD? Le reg­gae sans gan­ja? Pas besoin de don­ner la rĂ©ponse. Pour­tant, mal­grĂ© cet enracin­e­ment dans la cul­ture actuelle, il reste tou­jours dif­fi­cile par exem­ple de lancer un dĂ©bat nation­al sur l’usage du cannabis sans sus­citer des crispa­tions. Les gĂ©nĂ©ra­tions d’hommes et de femmes poli­tiques se suc­cè­dent sans faire tourn­er le joint de la lĂ©gal­i­sa­tion. Enfin en pub­lic. Mais cet hal­lu­ci­nant Tsu­gi est aus­si très spé­cial, car après des mois d’arrĂŞt bru­tal, il mar­que Ă©gale­ment nos retrou­vailles avec nos amis les fes­ti­vals, et bien­tĂ´t les clubs, dont la rĂ©ou­ver­ture est prĂ©vue pour le 9 juil­let. MĂŞme si Ă  l’heure oĂą l’on Ă©crit ces lignes, beau­coup de zones d’ombre demeurent sur les con­di­tions du dĂ©roule­ment des con­certs «debout » Ă  l’intĂ©rieur. Si nous ne sommes pas sĂ»rs d’avoir tout com­pris, ne boudons pas le plaisir de repren­dre le chemin du dance­floor. Dom­mage qu’il y ait tou­jours, comme on vient de le voir Ă  Redon lors de l’hommage Ă  Steve Maia Caniço, un dis­tin­guo dans la fĂŞte, et dans la con­sid­éra­tion portĂ©e Ă  ses acteurs, par celles et ceux qui nous gou­ver­nent. Cet Ă©tĂ©, soyons toutes et tous des cigales, d’accord, mais en gar­dant le poing levĂ© bien haut. Vive la teuf libre!

Patrice Bar­dot

 

SOMMAIRE

  • Playlist : Les chan­sons antidrogues valent t’elles les chan­sons pro-drogues ?
  • Reportage : DJ Goce au cĹ“ur du rap macĂ©donien
  • EnquĂŞte : Musique et psy­chotropes dans les rit­uels traditionnels
  • Analyse : Quand la kĂ©t­a­mine pour­rit la musique
  • Inter­view : Sparks
  • His­toires stupé­fi­antes : Har­ry Jacob Anslinger, chas­seur de jazzmen, Hank Har­ri­son et le LSD, Mad­ch­ester sous drogues, Sum­mer of Love & ecstasy….
  • Les inspi­ra­tions de Irene Dresel
  • Le dĂ©bat : Darkside
  • Une nuit avec Mila Dietrich
  • Out­ro : Gas­par Claus

 

Tsugi 142, en kiosque et Ă  la commande en ligne ici

Cliquez

(Vis­itĂ© 1 040 fois)