Skip to main content
29 novembre 2018

Tsugi Daily : Céline Dion accusée de satanisme, Cybotron de retour avec un live et un album…

par Dylan Leport

Chaque matin, Tsugi Daily fait le point sur les petites infos marrantes, idiotes ou au contraire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picorer sans modération !

Céline Dion accusée de satanisme

C’est une collection de vêtements non-binaires destinée aux enfants qui est à l’origine du petit tollé. Une ligne conçue en collaboration avec la marque Nununu, que la diva a habilement intitulée « Celinununu ». Il faut dire que Céline a fait fort. Elle présente le fruit de son travail dans une vidéo surréaliste, éliminant le clivage rose/bleu catégorisant seize nourrissons – à l’aide d’une poudre noire ? – dans le dortoir de ce qui semble être une clinique. Les accoutrements genrés sont instantanément remplacés par des vêtements principalement noirs et blancs, arborant des étoiles, des plus (+), ou des têtes de mort, mais aussi une inscription « NEW ORDER »… Il n’en fallait pas plus pour qu’une association aux illuminatis et au diable soit détectée par les plus éclairés d’entre nous.

C’est le prêtre – et heureusement exorciste – John Esseff, officiant en Pennsylvanie, qui a su détecter l’oeuvre du malin: « Je ne sais même pas combien de genre il est censé y avoir maintenant, mais il n’y en a que deux qui ont été crées par Dieu. Le diable s’attaque aux enfants en confondant le genre. […] Dire qu’il n’y a pas de différence, c’est satanique. Il y a un esprit derrière tout ça, le Malin sait qu’il peut organiser la neutralité de genre sans être reconnu. C’est un stratagème qu’il utilise. » 

Vade retro Celinas !

Cybotron de retour avec un live et un album

Pierre angulaire de la musique électronique, Cybotron est le groupe qui a donné son nom à la techno en 1983, avec le morceau « Techno City« . Une ère eighties durant laquelle le duo de Detroit s’impose comme un pionnier et un acteur incontournable du genre. Aujourd’hui, Juan Atkins réactive ce projet en annonçant une tournée mondiale et la sortie d’un nouvel album. Accompagné de son binôme Richard Davis, ils donneront un premier concert au Barbican de Londres le 12 avril, avant d’enchaîner par une série de sets à Berlin, Tokyo, Amsterdam, New York et Paris. Un show qui fera le pont entre leurs premières productions et des nouveautés. Petit aperçu :

Jeremie Whistler dévoile le premier morceau de son premier album

Comme à son habitude, Jeremie Whistler tire dans le mille. Après plus de cinq ans passés à sortir des titres d’une pop mélancolique toute personnelle, l’heure est venue de passer le cap du premier long-format, et c’est avec « Amber » que The Down est désormais annoncé. Un chanson prenante empreinte d’une tristesse qu’il écrit, compose et produit seul. Les suites de claps et la discrète batterie mettent en avant les miaulements saccadés du violon. Une vraie réussite qui s’écoute et se réécoute, en attendant l’album dont la sortie est prévue pour le début de l’année prochaine.

Visited 8 times, 1 visit(s) today