Tsugi Daily : le réveil de Kyan, le clip fait-main d’Arnaud Rebotini, The Limiñanas reprend les Kinks…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Le réveil fleuri et salvateur de Kyan dans “Like Summer”

Il y a quelques semaines, on vous par­lait de Kyan, de l’é­mo­tion de sa voix et de l’hon­nêteté de ses textes. Plusieurs mois après une ses­sion Col­ors remar­quée, il dévoile le clip de “Like Sum­mer”. Dans ce titre, le jeune Anglais abor­de les deux ans som­bres qui l’ont plongé dans la dépres­sion jusqu’à, enfin, le début du renou­veau et le retour vers la lumière. Dans son clip tourné à Mex­i­co, on le voit debout sur une pirogue fleurie et immo­bile, couronne autour de la tête, alors que le jour n’est pas encore levé. A l’aube, il se met à ramer. Il croise sur son par­cours nom­bre de per­son­nes aux yeux clos, jusqu’à se ren­con­tr­er lui-même enfant. Un clip mag­nifique, porté par un refrain élo­quent : “Main­tenant que je suis réveil­lé, tout a un air d’été”… L’oa­sis dont ton esprit assoif­fé avait dés­espéré­ment besoin.

Arnaud Rebotini publie le clip homemade de “Flowers for Algernon”

Le fon­da­teur de Black Strobe a fait des infidél­ités à son label pour sor­tir son nou­v­el EP Flow­ers For Alger­non chez OFF Record­ings. Tran­quille­ment instal­lé entre intro­spec­tion nerveuse et légèreté dance­floor, le titre éponyme ‑que le pro­duc­teur nancéien avait offert en exclu à Tsu­gi- a enfin son clip… Fait main en l’oc­cur­rence, puisqu’Ar­naud Rebo­ti­ni y a com­pilé des vidéos qui dor­maient dans son télé­phone : con­certs, feu d’ar­ti­fice et soirées en tous gen­res mais aus­si auto­por­trait, chien qui boit, jacuzzi et des gros plans sur ses instru­ments. Dont, évidem­ment, sa chère et ten­dre TR-909.

The Limiñanas dévoile une reprise de The Kinks encore inédite

Sept mois après la sor­tie de leur album Shad­ow Peo­ple, les rockeurs français The Lim­iñanas pub­lient un inédit avec “Two Sis­ters”, une reprise des Kinks enreg­istrée avec Anton New­combe. C’est d’ailleurs après cette col­lab­o­ra­tion que le duo a voulu enrôler le leader de Bri­an Jon­estown Mas­sacre pour co-produire leur dernier album. Sur cette reprise, un clavier brumeux au par­fum d’orgue et une gui­tare ont rem­placé le clavecin orig­i­nal, Lionel a mis de la dis­tor­sion dans sa voix, l’ensem­ble paraît un tan­ti­net plus som­bre… L’essen­tiel est là. The Lim­iñanas donne une sec­onde vie à ce titre mag­nifique, court et ter­ri­ble­ment effi­cace, sans y chang­er grand-chose.

(Vis­ité 548 fois)