Skip to main content
2 juillet 2019

Tsugi Daily : Les artistes indépendants ne pourront plus publier directement leur musique sur Spotify…

par Lolita Mang

Chaque matin, Tsugi Daily fait le point sur les petites infos marrantes, idiotes ou au contraire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picorer sans modération !

Spotify ne laissera bientôt plus les artistes publier directement leur musique

Parce que c’est pas Soundcloud ici. Le géant du streaming a annoncé lundi mettre fin à son programme d’upload direct. Une version beta, créée par Spotify en septembre 2018, permettait aux artistes de publier leur musique directement sur Spotify sans avoir recours à un distributeur traditionnel ou à une société tierce (comme Tunecore ou Distrokid). Désormais les artistes indépendants devront donc nécessairement faire appel à un intermédiaire. Dans son annonce, Spotify a déclaré : « La meilleure façon pour nous de servir les artistes et les labels est de concentrer nos ressources sur le développement d’outils dans des domaines où Spotify peut leur apporter des bénéfices uniques, comme notre espace Spotify for Artists… et nos outils de soumission de playlist.  » Pourquoi pas.

Ballade rêveuse à Los Angeles dans « NUMERO 6 », le nouveau clip de Scratch Massive

Rêve américain. Le tout dernier clip de Scratch Massive sorti aujourd’hui, « NUMERO 6 », aligne les plans aériens au ralenti des gratte-ciels et des palmiers de Los Angeles. Une manière d’évoquer l’American Dream et ses paillettes ? Pas vraiment. Derrière la caméra, Sébastien Chenut met en scène Alice Mc Munn, pole danseuse ensorcelante, et l’actrice Roxane Mesquida, qui erre dans les rues de la ville, loin de la gloire ou du succès. L’univers sonore du morceau contribue à cette atmosphère ambiguë entre joie et désespoir. Portée par la voix androgyne de Toby Ernest, il installe une dualité hypnotique. « NUMERO 6 » est extrait du dernier album des Scratch Massive, Garden Of Love, sorti l’année dernière sur bORDEL. Une réussite à la fois poétique et visuelle.

Scratch Massive sera en concert le 5 juillet prochain à la Philharmonie de Paris dans le cadre du festival Days Off. Retrouvez plus d’informations sur la page Facebook de l’évènement

Avec le clip de « Les Cimes », Zerolex explore la solitude dans le désert

Après les éclats de Los Angeles, changement de cadre. Dans le clip de « Les Cimes », Zerolex nous donne rendez-vous dans un décor aux allures désertiques, un Grand Canyon qui laisse place à la solitude. Réalisé par Adrien Gaigne, la vidéo s’allie parfaitement aux sonorités planantes exporées par le producteur. Extrait de son deuxième disque Touché-coulé, « Les Cimes » installe ses influences jazz, le tout dans un tempo à la lenteur maîtrisée. Saxophone, contre-basse et musique électronique s’y mélange à merveille, pour un résultat contemplatif et réussi. On en redemande.

Faux Real se dévoile avec le clip délirant de « Second Sweat »

Un rythme entraînant, des danses absurdes et le sosie non-officiel de Mick Jagger. Telle est la recette du premier clip de Faux Real, duo de deux frères franco-américains déjantés et de leur pop détraquée. Commençant leur carrière d’artistes en 2018 avec deux microphones, une flûte, des costumes faits-maison et quelques chorégraphies à la frontière du ridicule, Elliott et Virgile Arndt prennent la route pour se produire sur scène, accueillis dans des lieux souvent improbables, qu’il s’agisse d’un coin de rue, d’une salle de concert, galerie d’art, house party, discothèque bulgare, rave illégale au bord d’un lac, ou encore de détourner des line-ups de concerts existant à l’improviste. Peu importe, leur musique est repérée par l’Australien Jay Watson, membre de Tame Impala, Pond et GUM, qui se propose à la co-production et à la batterie du premier EP des frangins, prévu pour octobre 2019. On s’attend déjà à un résultat bien barré, comme le suggère « Second Sweat », premier avant-goût d’une musique délirante et de visuels assez hilarants. Quand Papooz se retrouve coincé dans Orange Mécanique.

Visited 14 times, 2 visit(s) today