Tsugi Daily : Les Pussy Riot reversent une partie des bénéfices de leur tournée nord-américaine à Planned Parenthood

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Les Pussy Riot annoncent une tournée nord-américaine dont une partie des bénéfices sera reversée à Planned Parenthood

On n’est jamais trop engagé pour les droits des femmes, les Pussy Riot en sont la preuve vivante. Le groupe punk russe vient d’an­non­cer dans une vidéo teas­er une tournée nord-américaine débu­tant le 13 mars à Los Ange­les. Pre­mière bonne nou­velle : la bande-annonce d’à peine trente sec­on­des, mêlant images de leur prière punk con­tre Pou­tine et extraits de lives, dévoile un inédit élec­trisant. Deux­ième bonne nou­velle : à chaque bil­let ven­du pour la tournée des Pussy Riot, un dol­lar sera rever­sé à Planned Par­ent­hood, le plan­ning famil­ial améri­cain et ses antennes locales. L’ar­gent col­lec­té per­me­t­tra de fournir aux femmes, aux hommes et aux jeunes des États-Unis des soins de san­té sex­uelle et repro­duc­tive, une édu­ca­tion sex­uelle et des infor­ma­tions. Sortez couvert·e·s, surtout avec votre cagoule de Pussy Riot sur la tête.

Un poème des Fleurs du Mal repris par Jaune et Frànçois Atlas

En sep­tem­bre 2018, le musi­cien Frànçois Atlas repre­nait à sa sauce cer­tains poèmes des Fleurs du Mal de Baude­laire et pro­dui­sait un album homonyme de huit pistes. Le disque, à l’at­mo­sphère onirique, for­mait une balade pop dans l’u­nivers du célèbre poète. Tou­jours dans le même style, il accom­pa­gne aujour­d’hui l’artiste Jean Thevenin alias Jaune dans une reprise du poème “Élé­va­tion”. Dans ce nou­veau titre, Atlas s’oc­cupe de la gui­tare, pen­dant que Romain Vas­set gère le clavier, la basse et les choeurs. Jaune vient com­pléter le tout en posant sa voix légère sur le texte de Baude­laire. Cette ver­sion pop est un peu étrange au pre­mier abord mais une fois dépassé cet aspect, le morceau est finale­ment assez con­va­in­cant.

Jaune sera en con­cert lors des Trans Musi­cales de Rennes qui com­men­cent demain. Pour plus d’in­fos, c’est sur le site du fes­ti­val que ça se passe.

Le dernier clip loufoque et psychédélique d’Holy Fuck

Le quatuor cana­di­en Holy Fuck est de retour avec le clip d’un nou­veau sin­gle inti­t­ulé “Free Gloss”. Un titre extrait de Deleter, leur cinquième album à paraître le 17 jan­vi­er prochain. Selon le groupe, le morceau “a été conçu comme un moyen pour nous de nous éclair­er et d’ap­porter de la joie et de la sta­bil­ité tout en main­tenant cette énergie exta­tique et cette inten­sité que nous aimons”. Une inten­sité que l’on retrou­ve bien dans ce track aux sonorités 90’s et à l’am­biance plutôt club. Le clip, lui, est assez psy­chédélique et donne le tour­nis. Les images défi­lent rapi­de­ment, accom­pa­g­nées de riffs de gui­tares réver­bées à fond. Cela donne à l’ensem­ble un aspect super hyp­no­tique et fait de ce clip le moment feel-good de votre journée.

Le top 5 des albums 2019 par Spotify

Comme tous les ans, Spo­ti­fy a véri­fié les sta­tis­tiques mon­di­ales des streams de sa plate­forme et a effec­tué son bilan de 2019. On a fait de même avec notre top des 25 meilleurs albums de l’an­née, autant vous dire que les résul­tats ne se ressem­blent guère. En effet, la plate­forme de stream­ing sué­doise dévoile les LPs les plus écoutés de l’an­née :

  1. WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO? – Bil­lie Eil­ish
  2. Hollywood’s Bleed­ing – Post Mal­one
  3. thank u, next – Ari­ana Grande
  4. No.6 Col­lab­o­ra­tions Project – Ed Sheer­an
  5. Shawn Mendes – Shawn Mendes

Il s’ag­it sans sur­prise de gross­es stars nord-américaines, sauf Ed Sheer­an, seul bri­tan­nique du classe­ment mais qui reste une pop star. Finale­ment, le seul album validé par la rédac­tion est celui de Bil­lie Eil­ish, jeune ado tor­turée aux chan­sons douces. Non, ce n’est pas une blague, elle fig­ure dans notre top des albums main­stream à partager sans honte (voir la suite dans le prochain numéro de Tsu­gi).

(Vis­ité 147 fois)