Skip to main content
©Erwan Fichou & Theo Mercier
29 août 2019

Tsugi Daily : nouvel album de Philippe Katerine avec Angèle, Lomepal, Depardieu…

par Elie Chanteclair

Philippe Katerine se confesse dans son nouvel album

Il est de retour, et pas qu’un peu. Recueilli dans une église, Philippe Katerine prononce avec douceur chaque morceau qui composera la tracklist de Confessions, son prochain album à paraître le 8 novembre. Au programme, des titres absurdes (« Keskessékcetruc ») mais surtout des collaborations alléchantes avec Angèle, Lomepal, Gérard Depardieu, Léa Seydoux ou Dominique A. De quoi donner l’eau (bénite) à la bouche.

Et voici la tracklist :

1. « BB Panda »
2. « Stone avec toi »
3. « KèsKesseKcetruc » avec Camille
4. « La Converse avec vous »
5. « Malaise »
6. « Blond » avec Gérad Depardieu
7. « Des bonhommes »
8. « Aimez-moi »
9. « Duo » avec Angèle & Chilly Gonzales
10. « 88% » avec Lomepal
11. « Une journée sans » avec Clair
12. « Point noir sur feuille blanche »
13. « La Clef  » avec Oxmo Puccino
14. « Raphaël »
15. « BOF Génération » avec Dominique A
16. « Rêve affreux »
17. « Rêve heureux » avec Léa Seydoux
18. « Madame de »

Kanye West produit un featuring entre Pusha T et Lauryn Hill

« I miss the old Kanye »Cette petite phrase est devenu l’adage des puristes, trop souvent déçus par la tournure médiatique et artistique du rappeur-producteur de Chicago. Si l’on ne peut pas vraiment les contredire sur le premier point, l’évolution musicale de West est tout à fait intéressante et rivalise de créativité, bien que les rythmiques trap aient effectivement pu remplacer les bonnes vieilles découpes de samples soul (et encore). Mais avec « Coming Home », Ye semble avoir voulu concilier le meilleur des deux mondes. Assurant la production aux côtés de Mike Dean et Charlie Heat, indéfectibles compagnons, il allie voix pitchées – typique de ses deux premiers albums – et basse 808, ingrédient quasi-systématique de la trap. Un tapis sonore sur lequel glissent des couplets rap assurés par l’éternel Pusha T et un refrain chanté, signé Lauryn Hill. À l’ancienne.

« Now Is Her Time » : une collaboration Adidas x Pharrell pour l’égalité hommes-femmes

Son CV peut impressionner. Pharrell Williams est auteur-compositeur-interprète, producteur, rappeur, mais aussi styliste. Et cette fois-ci, il endosse le rôle du styliste activiste pour une collaboration avec Adidas en faveur de la lutte pour les droits des femmes. Et on ne peut que l’encourager dans cette démarche, même si Adidas se fait lyncher dans les commentaires de la vidéo de la campagne publicitaire. Cette campagne appelée « Now Is Her Time » met en scène des personnes célèbres qui promeuvent l’égalité des sexes par l’empowerment des femmes par ce genre de mantra : « Now is her time to be powerful. Now is her time to run the world. Now is her time to teach us all. Now is her time to equalize the playing field. Now is her time to stand up for her right to choose. Now is her time. » Parmi ces personnalités, on retrouve Syd, la chanteuse du groupe The Internet, Patrisse Cullors, co-fondatrice du mouvement Black Lives Matter, Reggie Yates, acteur, présentateur TV et DJ, ou encore Nadya Okamoto, fondatrice de l’association PERIOD qui lutte contre la précarité menstruelle. Adidas frappe juste avec cette campagne féministe qui prône également la diversité.

La collection sera disponible en ligne le 31 août.

Visited 53 times, 1 visit(s) today