Skip to main content
Crédit : Human Traffic
8 avril 2019

Tsugi Daily : On en sait plus sur « Human Traffic 2″…

par Lolita Mang

Chaque matin, Tsugi Daily fait le point sur les petites infos marrantes, idiotes ou au contraire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picorer sans modération !

Pour le second volet de Human Traffic, Justin Kerringan s’attaque au Brexit

20 ans se sont écoulés depuis la sortie en 1999 de Human Traffic, film devenu culte sur les raves et la jungle. Bonne nouvelle pour les fans, la suite est en préparation, avec les acteurs du cast originel (Danny Dyer, Shaun Parks, Nicola Reynolds). Si dans le premier opus, l’action se déroulait dans les rues de Cardiff, cette fois-ci, elle s’étendra jusqu’à Ibiza. D’après Justin Kerringan, son réalisateur, le film épousera l’actualité, en défiant le Brexit et en peignant « une seule race, la race humaine » avant d’ajouter : « nous vous aimons tous, et nous n’avons qu’une hâte : vous retrouver« . Pour mieux patienter jusqu’à sa sortie, il est toujours possible d’écouter en boucle la soundtrack du premier film…

 

Self Discovery For Social Survival marie surf et musique pour cet été

Self Discovery For Social Survival est un film né de la collaboration entre le label Mexican Summer et la marque de surf Pilgrim Surf + Supply. Il signe ainsi le début d’un voyage poétique entre les vagues et la musique. En effet, non seulement le long-métrage est raconté par le réalisateur culte Jonas Mekas (Walden) mais surtout, du côté de la BO, se sont donnés rendez-vous Allah Las, Connan Mockasin, Andrew VanWyngarden de MGMT ou encore Peaking Lights. « L’idée, c’était que surfeurs et musiciens voyagent ensemble« , explique le réalisateur Chris Gentile. Pour témoigner de la rencontre entre ces univers psychédéliques, il faudra attendre le 14 juin.

Un tuto pour recréer « Signatune » de DJ Mehdi

Difficile de trouver des tutos de qualité à propos des musiques électroniques. Heureusement, il existe la chaîne de kjepski. Le mystérieux YouTuber s’occupe de recréer avec brio des titres cultes de la french touch tels que « Phoenix » de Daft Punk ou encore « Stress » de Justice – quasiment identiques à l’original. Pour se faire, il déplace et découpe des samples dans tous les sens, ajoutant un peu de compression et quelques effets pour dynamiser ses reprises. Hier, il redonnait vie au morceau « Signatune » de DJ Mehdi sur Ableton à partir du sample « Strokin » de Dynasty. De quoi réveiller vos années lycée.

Visited 100 times, 1 visit(s) today