Tsugi daily : Peggy Gou lâche un clip pour “Starry Night” sur Apple Music…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

DGLT Barcelone annonce sa closing party, qui fait déjà très, très envie

Du nou­veau du côté de Barcelone. La pro­gram­ma­tion du DGLT Barcelone, qui aura lieu les 23 et 24 août prochains, affichait déjà quelques folies. De Jeff Mills à Char­lotte de Witte, en pas­sant par Anna, du beau monde sera au rendez-vous sur les bor­ds de Méditer­ranée. Mais les sur­pris­es ne s’ar­rê­tent pas là. Le fes­ti­val vient tout juste d’an­non­cer sa soirée de clô­ture qui aura lieu pour la pre­mière fois au Parc del Fòrum. Pour l’oc­ca­sion, DGTL Barcelona a fait appel à des artistes inter­na­tionaux tels que Acid Pauli, Bedouin et Todd Ter­je, ain­si que des tal­ents locaux avec Agatha Pher et Lvcha. L’évène­ment débutera dans la journée et pren­dra fin à 22h, comme une belle con­clu­sion à deux journées de fête à l’es­pag­nole.

Peggy Gou choisit son tube “Starry Night” pour dévoiler son tout premier clip

Ocean. Night. Stars. Song. Moment. Il deve­nait presque étrange que Peg­gy Gou, pro­duc­trice à l’esthé­tique irréprochable, ne se soit pas aven­turée du côté de la vidéo. Après un par­cours plutôt ori­en­té vers la mode et avec une bande de potes comp­tant des artistes comme Vir­gil Abloh, ce n’é­tait pour­tant qu’une his­toire de temps. Ce mar­di, la Coréenne dévoilait en effet le clip de “Star­ry Night”, son tube par excel­lence, réal­isé par Jonas Lind­stroem. Toute­fois, la vidéo ne peut être vision­née dans son inté­gral­ité que par les abon­nés Apple Music, en suiv­ant ce lien. Pour le reste, il fau­dra se con­tenter des trente sec­on­des de pre­view, ou bien des quelques visuels postés par Peg­gy Gou her­self sur son compte Insta­gram. On reste à l’af­fût.

Découvrez l’incroyable live “TrapHouseJazz” de Masego

Assez de soul pour nous tous. Le chanteur, pro­duc­teur et multi-instrumentiste Masego a récem­ment dévoilé sur NPR Music un set de cinq chan­sons, où les impro­vi­sa­tions instru­men­tales et l’hu­mour loufoque vont bon train, le tout dans une ambiance déli­cieuse­ment smooth. Piloté par cet Améri­cain d’o­rig­ine jamaï­caine, la for­ma­tion mélange R’n’B, jazz ou encore hip-hop avec douceur et grande flu­id­ité, à l’im­age de l’al­bum Lady Lady, sor­ti l’an passé. Par­fois, on aimerait se trou­ver de l’autre côté de l’At­lan­tique.

 

 

 

(Vis­ité 705 fois)