Tsugi Daily : Un mix rare d’Aphex Twin fait surface, N U I T sort son nouvel EP

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Un set d’Aphex Twin du début des années 90 publié en ligne

Nous sommes à New York au début des années 90. Un jeune DJ du nom de Richard James se pro­duit au Lime­light, qui est en cette fin de siè­cle une des boites impor­tantes de la ville la plus peu­plée des Etats‐Unis. Pen­dant presque 30 ans, l’enregistrement — qui n’est certes pas de qual­ité excep­tion­nelle — de ce mix entre tech­no, drum n’ bass et noise n’avait pas été enten­du. Mais le dis­quaire du New Jer­sey Lofi­del­ic Records l’a enfin fait ressur­gir il y un mois, en le met­tant en ligne sur Sound­cloud. Cet enreg­istrement inédit — réal­isé à l’aide d’un DAT (out­il d’enregistrement proche du mag­né­to­scope qui n’a pas con­nu un grand suc­cès) — a ensuite été relevé par Elec­tron­ic Beats. L’occasion de décou­vrir un peu plus les racines d’un des artiste élec­tron­ique le plus mar­quant de ces dernières décen­nies.

Hurry : Le nouvel EP de N U I T

N U I T, ce sont qua­tre français dont la musique vogue entre pop glacée et pro­duc­tions élec­tron­iques plus dark. En sep­tem­bre dernier, ils nous livraient le clip de “Dar­lin”, un titre qui trou­ve aujourd’hui sa place sur leur  nou­v­el EP HURRY. Au fil des morceaux, le groupe nous con­fronte à des tex­tures syn­thé­tiques, de la dis­tor­sion, et une voix mur­murée au creux de l’oreille :

Synthwatch : l’arrivée de la première montre‐synthétiseur

Après l’Apple Watch, le marché des mon­tres gad­get s’étend à la musique. Avec ses sept touch­es mono­phoniques et plus de 200 sons inté­grés, la Syn­th­watch risque de rejoin­dre la liste des cadeaux de Noël improb­a­bles. Pour financer son développe­ment, la mar­que Audiow­eld a lancé une cam­pagne Kick­starter. Pour les plus intéressés d’entre vous, çà se passe par ici.

(Vis­ité 469 fois)