Tsugi Recording Session : Moodoïd et le sensuel “Amour Voiture”

Moodoïd n’en finit plus de jouer de son charme sen­suel. Le groupe emmené par Pablo Padovani, son chanteur au charisme évi­dent, vient de sor­tir son deux­ième album. Le bien nom­mé Cité Cham­pagne fait preuve d’une élé­gance rare. Il livre une pop élec­tro lumineuse aux accents de rock planant, façon Tame Impala. Comme une bande-son de la joie, du rêve et de l’amour.

Pour com­pos­er ce nou­v­el opus, les Parisiens ont gran­di et ont su se renou­vel­er. Chaque titre a été enreg­istré dans les con­di­tions du live, et le résul­tat final s’en ressent : les chan­sons sont puis­santes, prenantes et ron­des comme il faut. Moodoïd est donc passé par les Jafar Stu­dios de Lyon, où Jafar Films a cap­turé une nou­velle Tsu­gi Record­ing Ses­sion. L’occasion de livr­er une ver­sion live d’un extrait de Cité Cham­pagne, inti­t­ulé “Amour Voiture”. Le titre est sans équiv­oque, pas de besoin d’y aller par qua­tre chemins. C’est une invi­ta­tion dès les pre­miers mots “Laisse-moi te men­er en voiture, on bais­era sur la ban­quette arrière”. La chan­son rassem­ble les thé­ma­tiques qui tra­versent tout l’al­bum : frus­tra­tion, envies assumées, sexe et bon­heur.

T‑shirt léopard sur les épaules, Pablo se laisse aller à quelques rugisse­ments et son regard est perçant. Il a l’oeil du tigre, tout sim­ple­ment. Pour cette ses­sion, on retrou­ve Moodoïd dans sa for­ma­tion habituelle : gui­tare et basse, une bat­terie + quelques per­cus­sions, un syn­thé stri­dent et des har­monies à 3 voix. Le groupe nav­igue à vue sur des autoroutes lan­goureuses… Et c’est tou­jours aus­si envoû­tant.

 

(Vis­ité 319 fois)