💿 Ugly Mac Beer, Julia Jean-Baptiste, Waeys
 Les projets de la semaine 

Com­ment on a bien Ă©tĂ© servis cette semaine ! Avec un peu de tout et jamais de rien, on vous a sĂ©lec­tion­nĂ© des pro­jets Ă  dĂ©cou­vrir les yeux fer­mĂ©s et les oreilles grandes ouvertes. Cette semaine, Julia Jean-Baptiste, J Rocc, Boli­vard, Waeys ou encore Ugly Mac Beer sont dans notre radar. 

 

Waeys — Repetition 

Le NĂ©Ă©r­landais Waeys dĂ©voile son pre­mier album stu­dio avec Rep­e­ti­tion. Pour ce pro­jet, le pro­duc­teur n’a pas poussĂ© “un morceau dans une cer­taine ambiance, [il a] sim­ple­ment vu oĂč le morceau [ l’] emme­nait, en le lais­sant men­er tout le proces­sus”. On se plonge alors dans une atmo­sphĂšre lĂ©gĂšre oĂč des tracks plus soul (“Your Eyes”) se mĂȘlent aux bass­es acharnĂ©es d’autres (“Palilo­gia”). Point bonus pour le morceau “Set the Vibe” : la voix suave de flowanas­ta­sia, en fea­tur­ing, y flirte avec les mĂ©lodies tech­niques de Waeys et nous fait gliss­er le titre, direct dans notre playlist.

 

Julia Jean-Baptiste — CinĂ©rama 

On la nom­mait dans notre sĂ©lec­tion alter­na­tive des Vic­toires de la musique pour son sin­gle “Music-hall”. Julia Jean-Baptiste livre son pre­mier album de sa pop amoureuse dont on ne se lasse pas. 12 morceaux pour 12 his­toires ten­dres et intimes qui nous font tomber in love de sa poĂ©sie musi­cale ensoleil­lĂ©e. Une ode Ă  l’amour et Ă  la vie, mag­né­tique et sincĂšre. Par­faite pour faire entr­er Julia Jean-Baptiste dans les noms Ă  ne plus oublier.

 

J Rocc — Beatitudes 

L’an­cien pote de J Dil­la, J Rocc nous offre dix tracks instru­men­taux de hip-hop orches­tral. InspirĂ© par le gospel du XXe siÚ­cle, l’al­bum Beat­i­tudes pro­pose un cock­tail de gen­res musi­caux oĂč les super­po­si­tions de voix et de mĂ©lodies vont Ă  tout-va. À ne pas louper, surtout si vous avez une com­pet’ de break same­di soir et que vous avez prĂ©vu d’en­chaĂźn­er avec la messe du lende­main matin.

 

Bolivard — M. Bolivard

D’un doc­teur far­felu dans son mini album sor­ti en 2020, Boli­vard devient un Mon­sieur dĂ©ri­sion dans son nou­veau pro­jet. Avec M. Boli­vard, il fait une satire de notre sociĂ©tĂ©, de ses non-sens et des angoiss­es qu’il y ressent. Ses musiques sar­cas­tiques pop et funk tour­nent autour des prob­lé­ma­tiques actuelles, nar­cis­sisme ou san­tĂ© men­tale. Et nous ques­tion­nent sur notre place dans ce monde qui tourne par­fois Ă  contre-sens.

 

Ugly Mac Beer — The Valley of the Kings

La fig­ure de la scĂšne break­beat française, Ugly Mac Beer, a pen­sĂ© cet album comme un “vieux film sur l’Égypte”. Il nous y amĂšne avec des morceaux nav­iguant entre les sonoritĂ©s ori­en­tales, dans une ambiance ciné­matographique. Au pied des pyra­mides ou sur le Nil, Ugly Mac Beer trans­porte sa musique dans la Val­lĂ©e des Rois pour y crĂ©er un mĂ©lange. Cette mix­ture dĂ©li­cieuse, c’est l’as­so­ci­a­tion de lofi hip-hop et de sam­ples, afin de trou­ver l’assem­blage par­fait, que l’on pour­rait Ă©couter indĂ©fin­i­ment. Les pharaons, tenez-vous prĂȘts ! Quelqu’un d’autre veut devenir roi d’E­gypte Ă  la place du roi d’Egypte.

 

À lire aussi : Clark annonce un nouvel album produit par Thom Yorke avec un single Ă©lectrique

 

(Vis­itĂ© 401 fois)