Skip to main content
©Jocelyn Michel
24 novembre 2020

Un album, un livre, un film : les inspirations de Marie Davidson

par Léonie Ruellan

Deux ans après son album solo Working Class Woman, Marie Davidson revient au sein du trio L’Œil nu, qu’elle forme avec son mari et partenaire d’Essaie Pas Pierre Guerineau et Asaël R. Robitaille. Au menu de Renegade Breakdown : chanson électronique franco-anglaise, blues improbable et minimal wave guillerette. Un spectre musical très large, à l’image des inspirations de la Québécoise.

Article issu du Tsugi 135 : la musique fait son #MeToo, toujours disponible en kiosque et à la commande en ligne.

 

  • Son disque
    Billie Holiday, Lady In Satin

Mon coup de cœur d’adolescence : un des derniers albums de Billie Holiday, ma chanteuse préférée. J’aime spécialement cet album, car il a été fait avec l’orchestre de Ray Ellis, il y a donc beaucoup de cordes et ça me plaît. Et puis il y a la qualité de voix de Billie Holiday, qui laisse entendre tout son vécu. Fripp & Eno Evening Star (ISLAND) Tout simplement l’un des meilleurs albums d’ambient de toute l’histoire. Quand j’ai besoin de me détendre, c’est vers lui que je me tourne.

 

  • Marie DavidsonSon livre
    Clarissa Pinkola Estés, Femmes qui courent avec les loups 

Ce livre touche à la psychanalyse, notamment celle de Carl Jung, qui m’intéresse beaucoup. Il analyse l’archétype de la femme sauvage et nous invite à nous reconnecter à notre essence et nos instincts à travers des récits folkloriques. Toutes les femmes devraient lire ce livre, ça vaut vraiment la peine. Il m’a aidée en tant que femme, artiste et individu.

 

Marie Davidson

 

  • Son film 
    Andreï Tarkovski, Solaris

J’aime toute la filmographie d’Andreï Tarkovski, mon réalisateur préféré. Il y a de la poésie et du mysticisme dans son cinéma qui me touchent vraiment. Dans Solaris en particulier, car la bande originale est signée Edouard Artemiev, compositeur russe avec qui Tarkovski a beaucoup travaillé et que j’adore.

 

 

 

 

  • Son dernier disque
    Marie Davidson & L’Œil Nu – Renegade Breakdown (Ninja Tune)

Renegade Breakdown est un album que j’ai conçu avec mon mari et mon meilleur ami. On a eu énormément de plaisir à le composer, le produire et le mixer. On voulait avant tout s’amuser et faire un disque qui allait trouver écho dans toutes les musiques qu’on écoute, ensemble et séparément, en sachant qu’on se connaît depuis bientôt quinze ans. Pour ma part, je me suis surtout occupée de la composition, et les garçons ont fait les arrangements. Mais à vrai dire, on a tout fait à trois, et chacun a apporté sa touche. J’ai souhaité plaire à une audience plus large pour communiquer avec autrui, c’est-à-dire faire quelque chose de plus accessible pour pouvoir raconter des histoires à un plus grand audimat. Car pour moi, faire des chansons c’est comme raconter des histoires. Je trouve que c’est vraiment important d’avoir un échange avec les gens à travers la musique. Et je n’en ai plus rien à faire de ce que les critiques pensent de moi, je m’intéresse seulement aux gens qui écoutent la musique : c’est pour ça que l’album s’appelle Renegade Breakdown.

Article issu du dernier Tsugi 135 : la musique fait son #MeToo, toujours disponible en kiosque et à la commande en ligne

Visited 26 times, 1 visit(s) today