Un cocktail d’électro, de rock, de pop et de reggae pour la première édition du festival Lunallena

Il fau­dra compter avec un nou­veau venu pour l’actuelle sai­son esti­vale des fes­ti­vals : les 4 et 5 août, Lunal­lena s’in­stalle à Ban­dol pour une pre­mière édi­tion. Les équipes du fes­ti­val comptent prof­iter du peu d’of­fre en terme d’évène­ments cul­turels de grande ampleur dans cette région pour s’y installer durable­ment.

Lunal­lena (“pleine lune” traduit de l’es­pag­nol) pren­dra ses quartiers dans le stade Defer­rari le temps de deux soirées et onze con­certs avec un mélange des gen­res assumé. Le 4, c’est le reg­gae qui sera prin­ci­pale­ment mis à l’hon­neur avec Alpha Blondy & The Solar Sys­tem, le Jamaï­cain Horace Andy, Meta & The Cor­ner­stones ou encore le local Bon­go White. Kalash et Soom T feat. DJ Kun­ta apporteront une touche gangs­ta rap.

Change­ment d’am­biance le lende­main avec la venue de Phoenix qui vien­dra présen­ter son album Ti Amo dans un écrin pas si loin de l’I­tal­ie, le pays qui a imbibé le nou­veau long-format des Français. Vital­ic sera aus­si là avec son impres­sion­nant ODC live, l’une des claques visuelles et audi­tives de l’an­née. Le stade Defer­rari accueillera égale­ment Two Door Cin­e­ma Club, Cocoon et le tal­entueux groupe local The Kitchies. Toutes les infor­ma­tions sont à retrou­ver sur le site du fes­ti­val.

(Vis­ité 369 fois)