Image d'illustration /©ActionVance

Un concert test de 5 000 personnes et 0 contagion au Covid-19 un mois après

Un mois après le con­cert du groupe de rock Love of Les­bian au stade du Palau Sant Jor­di à Barcelone, aucune infec­tion n’est à déplor­er. 5 000 per­son­nes avaient par­ticipé à ce con­cert test, avec port du masque et test antigénique à l’en­trée, mais sans dis­tan­ci­a­tion sociale.

Après l’expéri­ence con­clu­ante du Pri­mav­era, voilà un autre con­cert test couron­né de suc­cès par-delà les Pyrénées. Le 27 mars, 5 000 per­son­nes ont eu la chance d’as­sis­ter au con­cert du groupe de rock indie espag­nol Love of Les­bian dans l’en­ceinte du Palau Sant Jor­di à Barcelone. Un mois plus tard, Josep Maria Lli­bre, médecin à l’hôpi­tal Ger­mans Trias i Pujol qui co-organisait le con­cert, déclare : « Il n’y a aucun signe qui sug­gère qu’une trans­mis­sion a eu lieu pen­dant l’évènement, ce qui était l’objectif de cette étude. » Six cas de Covid-19 ont néan­moins été décelés par­mi les par­tic­i­pants 15 jours après, mais selon le groupe­ment de fes­ti­vals qui organ­i­sait l’événe­ment, ils ne seraient pas liés au concert.

 

À lire également
3 concerts tests sont prévus à Paris et Marseille, selon la ministre de la Culture

 

Le pro­to­cole san­i­taire était sim­ple : la ven­ti­la­tion a été opti­misée, le pub­lic devait se soumet­tre à un test antigénique avant d’en­tr­er, ain­si qu’au port du masque de norme FFP2 four­nis par les organ­isa­teurs, mais sans dis­tan­ci­a­tion sociale. Trois per­son­nes por­teuses du virus ont été décou­vertes avant le con­cert et rem­boursées pour leur bil­let. Mal­gré ces dépens­es sup­plé­men­taires, les organ­isa­teurs seraient ren­trés dans leurs frais, même s’ils déclar­ent vouloir “tester d’autres manières d’or­gan­is­er des con­certs avant cet été.” Ain­si, ce suc­cès est d’au­tant plus grand qu’il s’est déroulé en milieu fer­mé, sur un mod­èle com­mer­ciale­ment viable : la lumière au bout du tun­nel pour la cul­ture ? En France, le con­cert test de Bercy reporté plusieurs fois devrait enfin se tenir le 29 mai, selon le Parisien.

« Les résul­tats du con­cert test de Barcelone, c’est un motif d’espoir, c’est une très bonne chose », a réa­gi Aurélie Hannedouche, respon­s­able du Syn­di­cat des musiques actuelles, auprès de l’Agence France-Presse (AFP).

(Vis­ité 277 fois)