Affiche officielle du documentaire "Médine Normandie"

Un docu exclusif sur le rappeur normand Médine est sur le point de sortir

Mer­cre­di 4 novem­bre sor­ti­ra sur France TV Slash le doc­u­men­taire exclusif Médine Nor­mandie, sur le rappeur du Havre Médine, célèbre pour rassem­bler plusieurs généra­tions de rappeurs autant que pour ses polémiques qui lui ont coûté des men­aces de mort. En atten­dant, l’au­teur du film Matthieu Pécot nous a racon­té com­ment s’est passé le tournage.

Le pitch : Médine n’a aucun disque d’or ni aucun autre trophée à son pal­marès. Cela n’empêche pas ses con­frères, d’Orel­san à Koba LaD en pas­sant par Big Flo & Oli et Hatik, d’être formels : dans la car­rière du rappeur nor­mand de 37 ans, l’essen­tiel se trou­ve ailleurs, dans l’héritage qu’il est en train de laiss­er à sa musique. Le Havrais, qui n’a jamais vécu ailleurs que dans sa ville natale, sort le 6 novem­bre 2020 son sep­tième album, Grand Médine. Désireux de tourn­er la page de polémiques qui lui ont coûté des men­aces de mort en 2018, le bar­bu le plus célèbre du rap français se dit plus ouvert que jamais. Ses légendaires sto­ries Insta­gram, où il met en scène sa femme et ses trois enfants, ne dis­ent pas le contraire.

Cap­ture d’écran du documentaire

Pourquoi Médine par­mi tous les rappeurs français ?

Matthieu Pécot : Avec l’équipe de pro­duc­tion vidéo de So Press All­So, nous avons pro­posé le sujet à France TV Slash qui a immé­di­ate­ment dit oui. Il restait alors à con­va­in­cre Médine puis à réfléchir à l’his­toire qu’on voulait racon­ter. Médine a 20 ans de car­rière, il est l’au­teur d’en­v­i­ron 250 morceaux, il a fait l’ob­jet de men­aces de mort en 2018. Tous les rappeurs n’at­ter­ris­sent pas dans des sujets de débat houleux à l’Assem­blée nationale ! Aus­si, l’une de ses par­tic­u­lar­ités, c’est de venir du Havre. À la fin des années 90, quand il a com­mencé dans la musique, le rap était à quelques excep­tions près une chose réservée aux Parisiens et aux Mar­seil­lais. Notre pos­tu­lat, c’est que les orig­ines nor­man­des de Médine sont une clé de lec­ture de son per­son­nage. Il a eu recours à la provo­ca­tion dans sa musique parce qu’en tant que Nor­mand, il fal­lait se faire enten­dre. Et c’est en Nor­mandie qu’il trou­ve du calme après chaque tem­pête médi­a­tique. Ce qui est égale­ment fasci­nant avec lui, c’est son dou­ble pou­voir : il est à la fois cli­vant le dimanche autour d’un poulet rôti en famille, et il est ultra fédéra­teur dans le rap français. Atten­tion, tous les rappeurs ne l’ai­ment pas ! Mais il est le seul, en 2020, à pou­voir réu­nir sur un même morceau Koba LaD et Oxmo Puc­ci­no, des mecs qui pra­tiquent le même méti­er mais qui n’ont pas le même public.

Affiche offi­cielle

Quel humain avez-vous décou­vert der­rière la per­son­nal­ité artis­tique ? Y a‑t-il eu quelques surprises ?

Je con­nais Médine depuis vingt ans, je n’ai pas eu de sur­pris­es mais des con­fir­ma­tions. Médine est un mec sain et ça se ressent autant dans les rela­tions humaines que pro­fes­sion­nelles. Ce qui le rend attachant, c’est qu’il est dans le doute en per­ma­nence. J’imag­ine que ça nour­rit son art et que ça explique sa longévité. Il dit qu’il se sent comme Ben­jamin But­ton dans le rap français, que plus le temps passe, plus il a l’im­pres­sion de raje­u­nir. Mais la vérité, c’est qu’il s’est tou­jours amusé, il y a tou­jours eu de l’hu­mour dans sa musique.

Quelques anec­dotes de tour­nage, peut-être ?

Médine a tenu à ne pas regarder le doc­u­men­taire avant sa dif­fu­sion, ce qui n’est pas si courant à une époque où la plu­part des artistes ou sportifs qui font l’ob­jet d’un doc­u­men­taire tien­nent à avoir un droit de regard ou un pied dans la pro­duc­tion. Nous accorder une telle con­fi­ance quand on a un passé aus­si mou­ve­men­té en dit long sur qui il est. Une autre anec­dote ? Quand Orel­san a pris con­nais­sance du nom du doc­u­men­taire et du par­ti pris région­al, il a tenu à ce que son inter­view ait lieu en Normandie.

Médine Nor­mandie, doc­u­men­taire prévu le 4 novem­bre sur France TV Slash
Écrit par Matthieu Pécot
Réal­isé Pierre-Philippe Berson
Pro­duit par All­So

Médine et Big Flo & Oli / Cap­ture d’écran du documentaire

Cap­ture d’écran du documentaire

Oxmo Puc­ci­no / Cap­ture d’écran du documentaire

(Vis­ité 4 779 fois)