Skip to main content
20 mars 2019

Un festival pour célébrer les 50 ans de Woodstock avec Chance The Rapper, The Black Keys…

par Victor Goury-Laffont

De Jimi Hendrix à Jay-Z. 50 ans après la tenue du mythique festival Woodstock, un nouvel événement aura lieu pour marquer ce demi-siècle écoulé. L’anniversaire se tiendra à Watkins Glen, dans l’Etat de New-York, proche de là où avaient eu lieu les festivités initiales. Autre analogie : la date. En 1969, la musique avait retenti du 15 au 19 août. Cette fois-ci, les participants seront conviés sur cette même période, mais pour une durée plus courte, allant du 16 au 18 août.

L’organisation a annoncé aujourd’hui une première vague d’artistes qui animeront ces « 3 jours de paix, amour & musique« . Certains s’inscrivent assez directement dans la lignée de ce festival qui a profondément impacté l’histoire du rock. C’est notamment le cas de The Black Keys – qui a récemment signé un grand retour en proposant un nouveau single -, ou encore du groupe psychédélique Portugal. The Man et des hard rockeurs de Greta Van Fleet. D’autres, comme l’ancien chanteur de Led Zeppelin Robert Plant ou le groupe de pop rock The Zombies étaient d’ailleurs déjà actifs en 1969.

Mais ce début de programmation traduit une des véritables évolutions musicales de ces cinq dernières décennies. Le rap, un style qui n’existait même pas au moment de Woodstock, occupe cette fois-ci une bonne partie de l’affiche. Parmi les lyricistes présents, on retrouve entre autres le légendaire Jay-Z, la figure du moment Chance The Rapper ou encore Earl Sweatshirt, fort du succès de son dernier album Some Rap Songs. En 2013, Kanye West affirmait que « le rap est le nouveau rock n’ roll« . Pas si fou, en rétrospective.

Visited 3 times, 1 visit(s) today