Skip to main content
Crédits : Tafari K. Stevenson-Howard
20 mars 2019

Le pionnier de la techno Kevin Saunderson met l’ambiance lors d’un match de NBA

par Victor Goury-Laffont

Alors que le spectacle de mi-temps du Super Bowl avait été animé par Maroon 5, une équipe de NBA préfère mettre en avant la techno. Kevin Saunderson – un des pères fondateurs du style -, a en effet proposé un très court set à la pause d’un match des Pistons. Un choix logique : cette équipe représente Detroit, berceau de la techno et ville dont est originaire le DJ et producteur.

En un peu plus de cinq minutes, l’artiste pionnier s’est assuré de maintenir à chaud la foule. Le musicien a ouvert en croisant le culte « We Will Rock You » de Queen avec une techno lourde et percussive. Il a ensuite proposé son propre titre « Good Life » – sorti sous le pseudonyme Inner City en 1989 -, avant de clôturer ce mini-mix par « Sweet Dreams » de Eurythmics, là encore entremêlé à quelques kicks intenses. Une jolie marque de reconnaissance de la part de la franchise NBA auprès d’un des artistes qui aura, aux côtés de Derrick May et Juan Atkins, bouleversé l’histoire de la musique électronique et permis à sa ville d’y occuper une place si importante. En prime, les Pistons ont fini par battre les Raptors de Toronto 110 à 107.

Visited 18 times, 1 visit(s) today