Crédits : Tafari K. Stevenson-Howard

Le pionnier de la techno Kevin Saunderson met l’ambiance lors d’un match de NBA

Alors que le spec­ta­cle de mi-temps du Super Bowl avait été ani­mé par Maroon 5, une équipe de NBA préfère met­tre en avant la tech­no. Kevin Saun­der­son — un des pères fon­da­teurs du style -, a en effet pro­posé un très court set à la pause d’un match des Pis­tons. Un choix logique : cette équipe représente Detroit, berceau de la tech­no et ville dont est orig­i­naire le DJ et pro­duc­teur.

En un peu plus de cinq min­utes, l’artiste pio­nnier s’est assuré de main­tenir à chaud la foule. Le musi­cien a ouvert en croisant le culte “We Will Rock You” de Queen avec une tech­no lourde et per­cus­sive. Il a ensuite pro­posé son pro­pre titre “Good Life” — sor­ti sous le pseu­do­nyme Inner City en 1989 -, avant de clô­tur­er ce mini-mix par “Sweet Dreams” de Eury­th­mics, là encore entremêlé à quelques kicks intens­es. Une jolie mar­que de recon­nais­sance de la part de la fran­chise NBA auprès d’un des artistes qui aura, aux côtés de Der­rick May et Juan Atkins, boulever­sé l’his­toire de la musique élec­tron­ique et per­mis à sa ville d’y occu­per une place si impor­tante. En prime, les Pis­tons ont fini par bat­tre les Rap­tors de Toron­to 110 à 107.

(Vis­ité 582 fois)