Un inédit de Woodkid, accompagné de Son Lux et d’un orchestre, vient de sortir !

Flash­back : 15 juil­let 2016, au Mon­treux Jazz Fes­ti­val, à l’Auditorium Stravin­s­ki. Tous de blanc vêtus, des musi­ciens invités (dont un cer­tain Clé­ment Bazin au steel­drum), l’orchestre sym­phonique de Lau­sanne et un chœur repren­nent des titres du très beau pre­mier album The Gold­en Age de Wood­kid, ce dernier offi­ciant évidem­ment au chant. Un con­cert excep­tion­nel pour fêter les 50 ans du fes­ti­val, avec de class­es invités : les chanceux présents ce soir-là ont pu assis­ter au tout pre­mier tour de chant de l’ac­trice Elle Fan­ning, mais aus­si à des fea­tur­ings avec Ed Droste de Griz­zly Bear, The Shoes… Ou Son Lux, sur l’inédit “Cen­tral Park” con­coc­té spé­ciale­ment pour le fes­ti­val à par­tir d’un poème de Fred­er­ick Sei­del. La col­lab­o­ra­tion était évi­dente tant Yoann Lemoine et Ryan Lott de leurs vrais noms parta­gent une esthé­tique sem­blable : des titres à en faire pleur­er les plus insen­si­bles, portés par des voix recon­naiss­ables entre mille, légère­ment voilées.

Qua­si­ment neuf mois plus tard, voilà que Wood­kid partage petit à petit les vidéos extraites de ce live. Ain­si, la ver­sion chorale de “Iron” est sor­tie ven­dre­di — ci-dessous -, tan­dis que vient d’ap­pa­raître celle de ce beau inédit, “Cen­tral Park” — ci-dessus. Quant à savoir si ce retour sur Youtube sig­nifi­ait que Wood­kid allait repren­dre la musique, désolée de vous décevoir, mais ce n’est claire­ment pas pour tout de suite : “Je tra­vaille beau­coup sur de l’image. Je suis encore et tou­jours en train d’essayer d’écrire un pro­jet de long-métrage. Mais même si j’essaye de me con­cen­tr­er sur ma car­rière de réal­isa­teur, je passe un peu de temps en stu­dio. Je suis dans une péri­ode d’un an, deux ans, trois ans de recherche”, a‑t-il expliqué aux Inrocks dans une récente inter­view.

(Vis­ité 5 919 fois)