Skip to main content
3 avril 2017

Un inédit de Woodkid, accompagné de Son Lux et d’un orchestre, vient de sortir !

par Clémence Meunier

Flashback : 15 juillet 2016, au Montreux Jazz Festival, à l’Auditorium Stravinski. Tous de blanc vêtus, des musiciens invités (dont un certain Clément Bazin au steeldrum), l’orchestre symphonique de Lausanne et un chœur reprennent des titres du très beau premier album The Golden Age de Woodkid, ce dernier officiant évidemment au chant. Un concert exceptionnel pour fêter les 50 ans du festival, avec de classes invités : les chanceux présents ce soir-là ont pu assister au tout premier tour de chant de l’actrice Elle Fanning, mais aussi à des featurings avec Ed Droste de Grizzly Bear, The Shoes… Ou Son Lux, sur l’inédit « Central Park » concocté spécialement pour le festival à partir d’un poème de Frederick Seidel. La collaboration était évidente tant Yoann Lemoine et Ryan Lott de leurs vrais noms partagent une esthétique semblable : des titres à en faire pleurer les plus insensibles, portés par des voix reconnaissables entre mille, légèrement voilées.

Quasiment neuf mois plus tard, voilà que Woodkid partage petit à petit les vidéos extraites de ce live. Ainsi, la version chorale de « Iron » est sortie vendredi – ci-dessous -, tandis que vient d’apparaître celle de ce beau inédit, « Central Park » – ci-dessus. Quant à savoir si ce retour sur Youtube signifiait que Woodkid allait reprendre la musique, désolée de vous décevoir, mais ce n’est clairement pas pour tout de suite : « Je travaille beaucoup sur de l’image. Je suis encore et toujours en train d’essayer d’écrire un projet de long-métrage. Mais même si j’essaye de me concentrer sur ma carrière de réalisateur, je passe un peu de temps en studio. Je suis dans une période d’un an, deux ans, trois ans de recherche », a-t-il expliqué aux Inrocks dans une récente interview.

Visited 61 times, 1 visit(s) today