© ITV News

Une interview oubliée de Banksy ressurgit… et pourrait confirmer son identité

Bas les masques. Les doc­u­ments s’accumulent. Les hypothès­es, les enquêtes sem­blent con­corder. Une vieille inter­view a été retrou­vée dans les archives d’une chaîne de télévi­sion : elle présente un jeune homme qui pré­tend être Banksy, le street‐artiste anonyme le plus célèbre du monde. La vidéo a été filmée avant l’exposition lon­doni­enne Turf War 2003 ; on y voit donc un homme, le vis­age par­tielle­ment masqué par une cas­quette de base­ball et un T‐shirt. De quoi laiss­er vis­i­ble le front, les yeux et les sour­cils.

L’interview a orig­inelle­ment été dif­fusée sur ITV Lon­dres, mais est ensuite tombée dans l’oubli jusqu’à ce qu’un jour­nal­iste d’ITV News, Robert Mur­phy, tombe dessus alors qu’il fai­sait des recherch­es sur Ban­sky. Le proclamé Banksy y est filmé en train de pein­dre au pochoir un insecte noir, et de s’atteler au pinceau sur un bébé jouant avec des blocs de con­struc­tion alphabé­tique épelant la phrase : “KILL MORE”. Deux oeu­vres attribuées à Banksy. Le reportage dure deux min­utes : le cor­re­spon­dant d’ITV News de l’époque, Haig Gor­don, parvient à arracher 35 sec­on­des de paroles. “Je suis déguisé parce qu’on ne peut pas vrai­ment faire des graf­fi­tis et devenir une per­son­nal­ité publique pour cela. Les deux choses ne vont pas très bien ensem­ble”, explique‐t‐il notam­ment à Gor­don, qui a depuis pris sa retraite.

Robert Mur­phy a trou­vé ce rap­port dans les archives d’ITV News et a admis qu’il était impos­si­ble d’affirmer que l’homme inter­viewé était réelle­ment Banksy. Mais selon lui, “la vidéo mon­tre un artiste pré­ten­dant être Banksy en train de créer de l’art lors d’une expo­si­tion offi­cielle de Banksy”. Gor­don se sou­vient : “Il était déten­du, décon­trac­té, aimable. Je l’ai bien aimé. J’avais peur d’un pré­ten­tieux artiste branché, mais il était très agréable.” Cepen­dant, l’ancien jour­nal­iste ne peut pas non plus con­firmer son iden­tité. “Cela ressem­blait tout de même à un vrai événe­ment organ­isé. L’attaché de presse avait l’air d’un vrai attaché de presse, pas un plaisan­tin qui voudrait jouer un tour aux médias.” Impos­si­ble donc, d’être défini­tif sur quoi que ce soit. Il n’en reste qu’un des prin­ci­paux sus­pects est 3D de Mas­sive Attack. Et comparez‐donc leurs sour­cils…

(Vis­ité 50 480 fois)