Une série documentaire de France Culture retrace l’histoire du dancefloor

Com­ment passe-t-on des pre­miers bals publics du XVI­I­Ième siè­cle aux free-parties des années 90 ? La pro­duc­trice Per­rine Kervran et la réal­isatrice Anne Pérez se sont penchées sur la ques­tion avec une série doc­u­men­taire en qua­tre volets. L’idée : étudi­er l’in­flu­ence des évo­lu­tions socié­tales sur les codes de la danse. Chaque épisode dur­era env­i­ron 50 min­utes et recueillera des témoignages d’artistes, d’or­gan­isa­teurs de soirée, d’his­to­riens ou de clients pour dress­er le por­trait de dif­férentes épo­ques.

Le pre­mier sera dif­fusé ce lun­di 25 févri­er  à 17 heures et remon­tera aux prémices du dance­floor. En 1715, la société d’an­cien régime crée le bal pub­lic pour relancer l’é­conomie de l’Opéra de paris. Cet ancêtre des clubs don­nera peu à peu nais­sance aux guinguettes et aux petits bals de quartiers. Des années plus tard, l’après-guerre ver­ra naître les dis­cothèques privées de Mont­par­nasse. Un retour à des fêtes éli­tistes qui fera émerg­er des per­son­nages impor­tants du monde de la nuit comme Régine. La troisième par­tie du doc­u­men­taire racon­tera  la rup­ture des années dis­co, mar­quées par l’ap­pari­tion des DJ’s et par la libéra­tion sex­uelle. Enfin, le dernier volet se con­sacr­era à  l’ex­plo­sion de la tech­no et des free-parties des années 90. Avec ce con­stat : la célébra­tion noc­turne n’a pas fini de muter.

Plus d’in­for­ma­tions disponibles sur le site de France Cul­ture.

(Vis­ité 1 282 fois)