Skip to main content
Artwork de l'album ©DR
7 octobre 2020

Violences sexuelles : la chanteuse pop Lola Le Lann annule la sortie de son premier album

par Léonie Ruellan

La chanteuse pop et actrice Lola Le Lann a annoncé hier qu’elle annulait la sortie de son premier album, qui était prévu pour vendredi dernier, le 2 octobre. Une décision que l’artiste a pris elle-même, suite à des accusations visant l’un des collaborateurs du disque. 

« Mercredi dernier, peu après mon post annonçant la sortie prochaine de mon album, j’ai reçu un message témoignant d’actes effroyables et intolérables accusant un des auteurs de mes chansons, preuves à l’appui. Et j’ai appris peu après l’existence de plusieurs plaintes ainsi qu’un nombre considérable de témoignages à l’encontre de cette même personne », a écrit Lola Le Lann sur ses réseaux pour expliquer sa décision.

Ces actes « effroyables et intolérables » seraient des violences sexuelles commises à l’encontre de plusieurs femmes. Si l’identité de l’auteur n’a pas été dévoilée, il s’agirait d’un « des auteurs de la pop française avec 129 titres répertoriés à la Sacem, celui que les maisons de disques n’hésitaient pas à faire travailler auprès de célèbres et talentueuses artistes », selon Le Figaro.

La sortie de l’album a été reportée à une date ultérieure qui n’a pas encore été communiquée. Avec cette décision pour le moins courageuse et inédite, l’artiste a reçu beaucoup de soutiens, dont celui de son équipe et de son label Columbia. L’industrie musicale serait-elle sur le point de briser définitivement la culture du silence ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

⚠️🚫 Vendredi dernier devait sortir mon premier album. Malheureusement je vous écris aujourd’hui pour vous annoncer que j’ai décidé d’annuler sa sortie, avec le soutien de toute mon équipe. Mercredi dernier, peu après mon post annonçant la sortie prochaine de mon album, j’ai reçu un message témoignant d’actes effroyables et intolérables accusant un des auteurs de mes chansons, preuves à l’appui. Et j’ai appris peu après l’existence de plusieurs plaintes ainsi qu’un nombre considérable de témoignages à l’encontre de cette même personne. Alors la question ne s’est pas réellement posée pour moi. Car comment défendre les paroles de quelqu’un qui va à ce point à l’encontre de nos valeurs. J’avais eu moi-même de grands différents avec cette personne, mais par hostilité aux scandales sans preuves et respect pour mon équipe j’avais toujours fais en sorte de mener mon projet le plus sereinement possible. Seulement il y a toujours un moment où la vérité vous rattrape. Je crois aussi que, dans le jeu ou la musique, interpréter, incarner, c’est se donner les moyens d’y croire. Alors, avec les textes d’une telle personne ce serait un peu comme se glisser un serpent dans la gorge en essayant de chanter juste. Et je ne veux pas perdre une minute de plus à chanter les paroles d’un tel mensonge. J’envoie tout mon soutien aux femmes qui ont croisé cette route malsaine ou ont été victimes de cette personne. Aussi à celles et ceux qui ont eu et qui auront le courage de témoigner. Merci à mon équipe @unity.group à mon producteur @yodeliceofficial @spookland_records et mon label @columbiafrance pour leur soutien. La patience est la vertue des sages et je souhaite mettre cet adage à mon profit. Mon album ne sortira pas en temps voulu mais quand il verra le jour ce sera sans entaches et j’espère dans les meilleures dispositions possibles. Merci à tous pour vos messages 🤞🏼🖤

Une publication partagée par Lola Le Lann (@lolalelann) le

 

À lire sur le même sujet
#MusicToo a récolté 302 témoignages de violences sexuelles dans le milieu de la musique
Erick Morillo : 10 victimes racontent leur viol et agression sexuelle
La DJ Rebekah part en guerre contre les violences sexuelles dans la dance music
Le père de la techno Derrick May visé par des dizaines de témoignages d’agressions sexuelles
#BalanceTonRappeur : le rap français maintenant éclaboussé par des violences sexuelles
Accusé d’agressions sexuelles, le label de rock garage Burger Records ferme
Le collectif Qui Embrouille Qui révèle qu’un de ses DJs a été incarcéré
Après une accusation de viols, le label Sub Pop fait disparaître Avi Buffalo de son catalogue

 

Visited 103 times, 1 visit(s) today