Voilà à quoi pourrait ressembler les soirées club après le déconfinement

Une vidéo à la dimen­sion par­o­dique pro­duite par un club néer­landais inter­roge sur le pos­si­ble avenir des clubs après le décon­fine­ment. Et ça fait peur.

Au Pays-Bas, les clubs res­teront fer­més jusqu’en sep­tem­bre à cause de la pandémie. Mal­gré cela, des voix s’élèvent sur Inter­net, deman­dant la réou­ver­ture des clubs dans le respect des mesures de sécu­rité. À tra­vers un court-métrage à la dimen­sion par­o­dique, le club Bit­ter­zoet à Ams­ter­dam a imag­iné ce à quoi pour­rait ressem­bler un club qui ouvri­rait en respec­tant ces mesures. Lorsque le club est plein, il peut compter jusqu’à 280 per­son­nes. Dans la vidéo, ils ne sont plus que 21 à danser, cha­cun dans un car­ré délim­ité afin de respecter les 1,5 mètre de dis­tance. Les inter­ac­tions entre chaque per­son­ne y sont scrutées par des videurs munis de perch­es téle­scopiques. Perch­es avec lequel les clients se ser­vent pour boire. Et quand vient le moment de la drague… En bref, tous les com­porte­ments habituels que l’on peut voir en club y sont impos­si­bles.

En France, la sit­u­a­tion con­cer­nant les étab­lisse­ments noc­turnes est tou­jours floue, et ils n’ont pour l’in­stant pas de date de réou­ver­ture. Si la fête nous manque indé­ni­able­ment, il vaudrait mieux trou­ver des solu­tions alter­na­tives pour éviter de nous retrou­ver dans la sit­u­a­tion quelque peu ubuesque de cette vidéo, comme peut-être en Alle­magne et leurs “drive-in raves”, afin de ne pren­dre aucun risque et retrou­ver en défini­tive plus rapi­de­ment le chemin des “vrais” clubs. Courage.

(Vis­ité 5 025 fois)