Capture d'écran de la bande-annonce de Creem: America’s Only Rock ‘N’ Roll Magazine

Voir : l’ascension du légendaire magazine de rock Creem dans un docu aussi fou que son équipe

Il y a quelques jours sor­tait sur Inter­net Creem: America’s Only Rock ‘N’ Roll Mag­a­zine, le doc­u­men­taire dédié au célèbre mag­a­zine de rock améri­cain Creem.

C’est 75 min­utes qui racon­tent les 30 années d’un mag­a­zine contre-culturel qui a par­ticipé à l’es­sor de la cri­tique musi­cale rock et qui est devenu une bible pour tous les musi­ciens des sev­en­ties, et post-seventies bien sûr.

Le doc­u­men­taire racon­te la nais­sance, la con­sécra­tion et les dessous du légendaire mag­a­zine qui défia toute con­cur­rence (ou presque), entre 1969 et 1989. On y voit les débuts avec 1 200 dol­lars de bud­get pour se lancer, un logo car­toonesque dess­iné par Robert Crumb pour 50 dol­lars, l’ascension du jour­nal­iste Lester Bangs – érigé au rang du plus célèbre des cri­tiques rock avec notam­ment une inter­view de Lou Reed en trois actes – ou de la nais­sance du terme “punk-rock” dans la mou­ve­men­tée salle de rédac­tion. Le doc­u­men­taire com­prend de nom­breux témoignages, dont ceux de Joan Jett des Run­aways, de Kirk Ham­mett de Metal­li­ca et de la rock star Alice Coop­er.

Le doc­u­men­taire est disponible aux États-Unis sur Apple TV, Ama­zon Prime, YouTube ou encore Google Play en loca­tion pour 4,99 dol­lars et à l’achat pour 9,99 dol­lars, mais mal­heureuse­ment pas encore en France (ni en salle, ni sur nos écrans)… Si un dis­trib­u­teur nous lit ?

Lester Bangs, l’un des rois du gonzo et de la cri­tique rock

(Vis­ité 147 fois)