Skip to main content
Capture d’écran
22 octobre 2020

Voir : un ballet classique qui danse sur du hardcore est toujours une excellente idée

par Théo Poddevin

Le track “Never Sleep” de l’artiste italien Gabber Eleganza est la bande-son de la dernière vidéo du Ballet national de Marseille, réalisée par le collectif (LA) HORDE. Et ça claque.

Voir des danseurs de ballet danser sur du hardcore, ça fait toujours son petit effet. Gabber Eleganza n’était à l’origine qu’un blog rassemblant des archives du mouvement gabber et plus généralement de la culture hardcore de la fin des années 90. Son auteur, l’artiste italien Alberto Guerrini, en a fait un projet pluridisciplinaire qui se constitue aujourd’hui d’un label, d’un artiste producteur de musique et d’une ligne de vêtement. Quant à (LA) HORDE, il s’agit de la collaboration de trois artistes : Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel qui développent des pièces chorégraphiques, des films, des installations vidéo et des performances.

En collaboration avec le magazine Gala et le photographe espagnol Kito Muñoz, le Ballet national de Marseille a dévoilé cette semaine une vidéo, dans laquelle on peut admirer les 22 danseurs de la compagnie se déhancher sur le morceau “Never Sleep” de Gabber Eleganza, en reprenant des chorégraphies et des costumes issus des différents spectacles que le ballet a présenté depuis sa création en 1972. Comme par exemple ce dessin de Keith Haring sur une toile XXL, un décor hérité du ballet Mariage du Ciel et de l’enfer mis en scène en 1985, ou cette limousine noire taguée des mots « WE THE PEOPLE », empruntée au ballet The Master’s Tools.

Depuis septembre 2019, (LA) HORDE est à la direction du Ballet national de Marseille et parmi ses projets marquants, il y a le spectacle en collaboration avec Rone autour de son album Room With A View. En juillet dernier, le sublime clip du morceau éponyme de l’album, « Room With a View », donnait un aperçu de cette collaboration entre musique électronique et danse.

Visited 65 times, 1 visit(s) today