Skip to main content
Alfredo Fiorito. Photo via sa cagnotte sur Go Fund Me
4 mars 2021

Vous pouvez aider la légende d’Ibiza et de la balearic Alfredo à « reconstruire sa vie »

par Antoine Barsacq

Alfredo, l’un des pères fondateurs de la balearic et figure d’Ibiza des années 80, en plus de souffrir de graves problèmes de santé, se trouve, après une année sans revenus, dans une impasse financière. Il a lancé une cagnotte pour « l’aider à reconstruire sa vie ».

Argentin d’origine, Alfredo Fiorito émigre à Ibiza en 1976. Après un job comme barman, il se met derrière les platines de l’établissement qui l’emploie en 1982. Il devient par la suite résident de l’Amnesia dont il fait la réputation, contribuant à la diffusion de la musique club sur l’île. En 1987, les DJs anglais Paul Oakenfold, Danny Rampling et Nicky Holloway assisteront à ses sets éclectique de pop, de disco et de house alors naissante pour ensuite ramener l’expérience en Angleterre, contribuant à la naissance du mouvement acid house et du second Summer of Love outre-manche. Le reste appartient à l’histoire.

 

À lire également
Le père des genres balearic et chill out José Padilla s’est éteint aujourd’hui

 

On pourrait croire qu’avec un tel CV et avoir laissé une marque indélébile dans la musique électronique, Alfredo serait financièrement à l’abri. Malheureusement la pandémie est passée par là et comme de nombreux artistes, il n’est plus en mesure de faire face au coût de la vie, sans travail et sans revenu. À un âge maintenant avancé, le DJ argentin n’a pas été rémunéré depuis an et a récemment souffert d’un AVC qui lui a laissé des factures médicales. Alfredo vise une cagnotte de 25 000 euros pour faire face, et il dit vouloir lancer « un projet avec lequel je peux rendre quelque chose à mes soutiens à travers mon histoire dans le monde de la musique et du monde de la nuit : des mixes, des posters et de la musique. »

Après le décès de José Padilla en septembre, c’est décidément une période noire pour la balearic et la chill out music. Heureusement, la cagnotte a d’hors et déjà dépassé son objectif avec 26 000 euros récoltés, mais rien n’empêche de la dépasser plus encore pour rendre hommage à un grand homme de la musique électronique.

La cagnotte

Visited 14 times, 1 visit(s) today