Skip to main content
26 juillet 2016

Yep, on se remet à écouter du Miley Cyrus

par rédaction Tsugi

Oublions « Wrecking Ball » (bon, à part la version de Ron Jeremy), les costumes à paillettes et les pseudo-débats pour savoir si oui ou non Miley Cyrus est en train de mal tourner et de nous faire une Lindsay Lohan : après tout, la demoiselle est musicienne, et ce serait con de l’oublier… Surtout quand elle a dans ses valises l’album Miley Cyrus And Her Dead Petz produit avec Wayne Coyne des Flaming Lips, un ovni psychédélique et jouissif, entre tube barré (« Dooo It ») et ballade épurée (« Tiger Dreams », en featuring avec Ariel Pink). Depuis, plus de nouvelles. Avec une petite peur tout de même : évidemment, Miley Cyrus And The Dead Petz a encore plus égaré une partie des fans de l’ex Hannah Montana, serait-elle ruinée ou obligée par contrat de nous repondre un Bangerz bien lourdingue et taillé pour NRJ ? Visiblement non, puisque le nouveau titre de Miley Cyrus est en fait une collaboration avec Lolawolf, le groupe electro-r’n’b-bizarre de Zoe Kravitz (fille de), pas hyper compatible avec les playlists de malls américains (la maison rêvée de « Wrecking Ball » ou « We Can’t Stop »). Dévoilé en exclusivité par Zane Lowe sur Beats One, le morceau s’appelle « Teardrop » et sera à la tracklist du premier album de Lolawolf. 

Si « Teardrop » risque de ne pas s’ancrer aussi durablement dans le crâne que « Bitch » ou « Jimmy Franco » (autres titres de Lolawolf), il prouve bien une chose : Miley Cyrus continue de tester les limites de sa pop. Et ça, c’est très excitant. 

Visited 8 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply