YouTube génère près de 100 millions de dollars de revenus publicitaires… par jour

Durant le dernier trimestre de 2021, les pub­lic­ités ont rap­porté à YouTube 8,63 mil­liards de dol­lars, por­tant son total de l’année à 28,84 mil­liards. Soit plus que l’ensemble de l’industrie musicale.

Le vrai géant du stream­ing, c’est YouTube. Car si la musique ne représente que 5 % des vidéos du site, elle représente bien 20 % du total des vues. En France, il est le prin­ci­pal out­il de stream­ing musi­cal, util­isé par 44 % des Français, con­tre 20 % pour Spo­ti­fy. Et lorsqu’on observe les plate­formes de vidéos en général, on peine même à trou­ver un con­cur­rent au site de Google. Bref, YouTube a un qua­si mono­pole, et cela lui rap­porte gros. Sa part de revenus pub­lic­i­taires ne cesse de grimper : selon le site Music Busi­ness World­wide, en 2021, ils représen­taient 28,84 mil­liards de dol­lars, dont 8,63 mil­liards pour le dernier trimestre de l’année. Soit qua­si­ment le dou­ble de ce qu’ils représen­taient en 2019.

Selon le cal­cul de Music Busi­ness World­wide, cela représente qua­si­ment 100 mil­lions de dol­lars par jour (93,8 exacte­ment). C’est notam­ment plus que Net­flix, et surtout plus que l’industrie musi­cale dans son ensem­ble (son réserve de la pub­li­ca­tion de cer­tains résul­tats). Alors même que cette indus­trie ne cesse de voir ses revenus grimper.

À lire également
Streaming : ce que les artistes gagnent est “pitoyable”

Et à qui prof­ite l’argent ? En juin 2021, YouTube affir­mait avoir ver­sé 4 mil­liards d’euros de droits d’auteurs en une année. En févri­er 2020, selon une étude du site Beat, pour qu’un artiste génère un euro, il lui fal­lait réalis­er 59 écoutes sur Nap­ster, 151 sur Apple Music, 174 sur Deez­er, 254 sur Spo­ti­fy ou bien… 1612 sur YouTube. La grande iné­gal­ité, elle est bien là.

(Vis­ité 350 fois)