Ça, c'était avant Adele / ©DR

👀 Adele a fait enlever à Spotify la lecture aléatoire d’un album

Depuis dimanche, il n’est plus pos­si­ble pour les per­son­nes pos­sé­dant un abon­nement payant à Spo­ti­fy d’en­tamer la lec­ture d’un album de façon aléa­toire. Vous pou­vez néan­moins activ­er le mode “shuf­fle” dans la par­tie “lec­ture en cours”.

Une dis­pari­tion du fameux signe “shuf­fle” à coté du gros bou­ton de lec­ture vert sur la page d’un album que l’on doit à… Adele. Quelques jours après la sor­tie de son nou­v­el et très atten­du album 30 (le plus ven­du de l’an­née en seule­ment trois jours), la chanteuse a annon­cé via un tweet qu’elle était à l’o­rig­ine de cette requête envers Spo­ti­fy : “Nous ne met­tons pas tant de soin et de réflex­ion dans la liste des titres sans rai­son. Notre musique racon­te une his­toire et nos his­toires doivent être écoutées comme nous les avons pen­sées. Mer­ci Spo­ti­fy d’avoir écouté”.

Si cer­tains pour­raient dénon­cer un caprice de la part de celle qui bat tous les records dans l’in­dus­trie musi­cale, l’ini­tia­tive se veut en réal­ité plus respectueuse de la démarche artis­tique des chanteur.euses et du proces­sus de créa­tion d’un album, qui suit un chem­ine­ment et racon­te une his­toire bien précise.

Une porte-parole de Spo­ti­fy a cepen­dant pré­cisé à l’AFP que “ceux qui voudraient tou­jours lire un album de manière aléa­toire peu­vent se ren­dre sur la vue ‘lec­ture en cours’ et sélec­tion­ner le bou­ton aléa­toire”. Mer­ci Adele, main­tenant on s’at­taque à une plus juste rétri­bu­tion des gains de la part des plate­formes ?

(Vis­ité 393 fois)