Capture d'écran de la vidéo YouTube "Baby Shark"

10 (bons) remixes de “Baby Shark”, la vidéo la plus regardée de YouTube

Elle vient de dépass­er les sept mil­liards de vues sur YouTube et de bat­tre “Despaci­to”, la comp­tine “Baby Shark” est le nou­veau phénomène musi­cal que les enfants adorent et que les par­ents haïssent. Voilà dix bonnes alternatives.

On sait ce que vous vous dites. Que la pierre philosophale n’ex­iste pas, qu’il est impos­si­ble de trans­former le métal en or et qu’il est impos­si­ble de cor­recte­ment remix­er cette satanée chan­son qui vous reste dans la tête pour le restant de vos jours (on vous aura prévenu). On le pen­sait aus­si, mais on a dig­gué, on a retourné Inter­net pen­dant deux bonnes heures et enten­du telle­ment pire que l’o­rig­i­nale qu’on a fail­li s’ar­racher une oreille pour bouch­er l’autre avec, mais… On a trouvé.

Oui, on a trou­vé de bons remix­es de la chan­son la plus écoutée de YouTube qui, en début de semaine, a dépassé les 7 mil­liards de vision­nages, bat­tant alors le record jusqu’i­ci détenu par le titre “Despaci­to” de Luis Fon­si et Dad­dy Yan­kee. Comme le décrit Le Monde, “la comp­tine “Baby Shark”, pub­liée sur YouTube en juin 2016 par la société de pro­duc­tion Pink­fong, basée à Séoul, a été traduite et pub­liée dans onze langues et égale­ment copiée par la con­cur­rence. Mais c’est la ver­sion anglaise qui, depuis l’été 2018, résonne en boucle dans les foy­ers du monde entier”, pour la plus grande joie des enfants qui l’é­coutent en boucle et le plus grand mal­heur des parents.

Son suc­cès sur YouTube est si phénomé­nal qu’en jan­vi­er 2019, le titre se his­sait à la 32e place du top 100 Bill­board. La ques­tion qu’on se pose tous, c’est “pourquoi ça ?” Com­ment en est-on arrivé là et qui sont ces adultes respon­s­ables du cauchemar de nos nuits ? Devant de tels chiffres, dif­fi­cile de ne pas remet­tre en ques­tion le con­cept de suc­cès musi­cal et ce que l’on pen­sait qu’il fal­lait faire pour l’obtenir, n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit – et heureuse­ment pour nous tous – voici quelques alter­na­tives franche­ment crédi­bles qui devraient épargn­er vos tym­pa­ns (au moins pen­dant quelques minutes).

 

Notre préférée : la version baile funk

Version footwork

Version cloud trap

Version metal

Version dancehall

Version r’n’b lover

Version soft grime

Version orientale traditionnelle

Version r’n’b façon Timbaland

Version twerk “shake dat ass”

(Vis­ité 518 fois)