18 minutes de live machine acid : In Aeternam Vale a repris à sa façon le culte “Funkytown” de Lipps Inc.

Tutu­tu­tut, Funky­town ! Poten­tielle­ment détru­it à jamais par une pub Are­va, le tube de Lipps Inc. sor­ti en 1979 s’offre aujourd’hui une nou­velle jeunesse. Ou presque : c’est en 1989 que le pro­duc­teur lyon­nais In Aeter­nam Vale (IAV pour les intimes) s’est amusé à enreg­istr­er presque dix-huit min­utes de jam acid inspirée par “Funky­town” — le jouis­sif live porte d’ailleurs le même nom. Impos­si­ble à recon­naître ? Repen­sant totale­ment la ligne de syn­thé iconique, IAV a tout de même pris le soin d’inclure les “Won’t you take me to / Funky­town” orig­in­aux, bais­sant le ton de la voix de quelques octaves, comme autant d’appels des pro­fondeurs entre­coupés de claps impa­ra­bles. Long et bon.

Aujourd’hui, plus de 25 ans plus tard, le label français Dement3d, tenu par François X et HBT, ressort cette belle tranche acid-techno de der­rière les fagots pour un EP trois-titres en forme de voy­age dans le temps. On y décou­vre en effet “Sub­way Bat­tle” et “180 GeV”, deux morceaux respec­tive­ment com­posés en 1995 et 2000. La sor­tie est tech­no, vous l’aurez com­pris. Mais In Aeter­nam Vale y infuse comme à son habi­tude une énergie rave et punk, n’ayant pas peur de désoss­er l’une des chan­sons disco-funk les plus légendaires.

(Vis­ité 384 fois)