portrait de kölsch

1989”, le nouvel album de Kölsch, est sorti !

On ne boude tou­jours pas notre plaisir quand reten­tit “Cal­abria” de Rune RK, ce clas­sique house de 2003 au détour d’un set. Le Danois Rune Reil­ly Kölsch a depuis sor­ti un grand nom­bre d’EPs, d’al­bums et de col­lab­o­ra­tions sous divers alias, tel Enur, Arti­fi­cial Funk, ou encore Ink And Nee­dle. Aujour­d’hui, c’est sous le nom de Kölsch qu’il offi­cie le plus et ce avec une tech­no de grande qual­ité. Vous avez sure­ment déjà dan­sé sur “Opa” ou “Lore­ley”, par­mi ses titres les plus con­nus, issus de son pre­mier album pub­lié sur le label alle­mand Kom­pakt.

Après 1977 et 1983, Kölsch nous présente 1989, tou­jours chez Kom­pakt. Tech­no bien sûr, mais cette fois-ci agré­men­tée d’in­stru­ments de cuiv­re ou de belles envolées lyriques au vio­lon. L’artiste s’est fait accom­pa­g­n­er sur le morceau “Ser­ij” par Gre­gor Schwellen­bach, multi-instrumentiste et com­pos­i­teur pour le ciné­ma et la télévi­sion, qui avait sor­ti en 2013 un mag­nifique album de musique de cham­bre — chaque morceau étant une ré-interprétation d’an­ciens titres du cat­a­logue de Kom­pakt à l’oc­ca­sion des 20 ans du label.

Bref, ce 1989 offre une pro­fondeur et une cer­taine poésie, comme en témoigne égale­ment le titre “In Bot­tles” en fea­tur­ing avec Auro­ra, artiste norvégi­en­ne à la voix cristalline. C’est à écouter ci-dessous.

Si vous êtes plutôt Spo­ti­fy :

(Vis­ité 2 011 fois)