Parc expo de la Porte de Versailles à Paris / ©DR

4 questions à AliExpress, derrière le Festival du 11.11 en warehouse à Paris

par Tsugi

Ce jour férié de jeu­di 11 novem­bre, le mar­ket­place AliEx­press organ­ise son pre­mier fes­ti­val de musique en France, le Fes­ti­val du 11.11.

Dans les 12 000 m² du parc expo de la Porte de Ver­sailles de Paris, AliEx­press invite des grands noms de la musique élec­tron­ique comme Bob Sinclar, Vladimir Cauchemar, celle qui brille dans l’un­der­ground français la DJ affil­iée à la webra­dio Rinse France Andy4000, ou encore Bomel & Georges (qui rem­pla­cent Mézigue et Mad Rey) et le rappeur mar­seil­lais Soso Maness. Un événe­ment qui crée la sur­prise dans le milieu de la fête, dont on a souhaité con­naître les dessous de sa con­cep­tion. On a pu pos­er qua­tre ques­tions à Francesca Musac­chio, cheffe du ser­vice mar­ket­ing d’AliEx­press France.

Pour la pro­gram­ma­tion du Fes­ti­val du 11.11, vous avez sélec­tion­né des artistes élec­tron­iques et hip-hop. Pourquoi ces choix ?

Parce que notre audi­ence est prin­ci­pale­ment issue de la généra­tion Z, et cette com­mu­nauté se com­pose de plein de tribus dif­férentes. Cer­taines ont davan­tage d’affinités avec la musique élec­tron­ique, la house ou la tech­no, d’autres avec le rap – pour les plus jeunes surtout. On a choisi ces artistes-là parce qu’on pense qu’ils sont représen­tat­ifs de cha­cune de ces tribus, et parce que les Français adorent les DJs.

Vous voulez dire plus que les autres pays ?

La France a une longue his­toire avec la musique élec­tron­ique et les DJs. Beau­coup d’entre eux se retrou­vent en top des charts et en cou­ver­ture de mag­a­zines comme DJ Mag. C’est tra­di­tion­nel. Avec l’Allemagne et les Pays-Bas, c’est ici que les meilleur.es se trouvent.

 

À lire également
Soirées warehouse : sont-elles allées trop loin ?

 

Nous avons remar­qué que, côté com­mu­ni­ca­tion, vous met­tiez l’ac­cent sur le lieu et le fait que le fes­ti­val va se dérouler dans un ware­house de 12 000 m². Pourquoi avoir choisi cet axe ?

On voulait surtout que le pub­lic se rende compte de l’ampleur de l’événement que nous comp­tions organ­is­er, à quel point la fête allait être énorme et à quel point les fes­ti­va­liers allaient pou­voir s’amuser, danser, prof­iter de nos ani­ma­tions parce qu’il y aura un mur à graf­fi­tis, des tat­toos glit­ter, une silent dis­co… Le Fes­ti­val du 11.11 est une péri­ode sym­bol­ique pour AliEx­press, alors il nous fal­lait un lieu et un évène­ment à la hauteur.

Est-ce que vous savez que les soirées ware­house ont une con­no­ta­tion sym­bol­ique pour le renou­veau de la fête en France ?

Nous avons surtout fait con­fi­ance à notre agence qui nous a recom­mandé ce lieu, qu’on a vu comme une grande toile vierge à inve­stir et per­son­nalis­er de A à Z. Mais ce fes­ti­val va égale­ment se dérouler hors-les-murs, avec le stream­ing sur YouTube, Twitch, notre pro­pre appli­ca­tion, et égale­ment en direct sur W9. L’idée est que le Fes­ti­val du 11.11 soit acces­si­ble à tous.

Bil­let­terie

(Vis­ité 4 177 fois)