The xx, live a Toronto, 2009 / ©Jareed

À son tour, l’excellent label Young Turks (The xx, SBTRKT) change de nom

Caius Paw­son, le boss du label Young Turks, a annon­cé sur Insta­gram chang­er le nom du label pour lui préfér­er “Young”, tout court. En effet, le nom précé­dent évo­quait en anglais l’héritage du par­ti poli­tique des Jeunes Turcs, respon­s­able à par­tir de 1915 du géno­cide arménien.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Young (@young_)

Le label de The xx, FKA Twigs ou encore SBTRKT, a annon­cé hier rac­cour­cir le nom Young Turks d’un mot, pour devenir “Young”. Une déci­sion tout à fait jus­ti­fi­able, au vu de la con­no­ta­tion que ce nom pou­vait avoir pour les nom­breux descen­dants des vic­times du géno­cide arménien. Dans un post Insta­gram, Caius Paw­son explique que le nom du label venait à l’o­rig­ine de la chan­son sor­tie en 1981 de Rod Stew­art, dont les paroles lui évo­quait la sol­i­dar­ité de la jeunesse, sans con­naître le sens his­torique der­rière ce terme. En effet, selon le site Genius, le terme “young turk” était dans les années 80 de l’ar­got pour par­ler d’un “jeune rebelle agis­sant en dehors des normes sociales.” En avance des com­mé­mora­tions du géno­cide arménien le 24 avril, le label annonce avoir fait une dona­tion à l’In­sti­tut Arménien, une organ­i­sa­tion car­i­ta­tive qui promeut la cul­ture de la dias­po­ra arménienne.

 

À lire également
Comment System Of A Down est devenu l’un des plus puissants groupes de rock des 00’s

 

Le label anglais n’est pas le pre­mier a avoir changé de nom pour rompre avec de mau­vais­es références : la mai­son Whities (ini­tiale­ment sous-division de Young, d’ailleurs) s’est trans­for­mée en AD 93 l’an­née dernière, en pleine péri­ode de man­i­fes­ta­tions con­tre le racisme anti-Noirs. Et bien sûr, The Black Madon­na a changé pour The Blessed Madon­na après des accu­sa­tions d’ap­pro­pri­a­tion culturelle.

(Vis­ité 1 137 fois)