Skip to main content
Capture d'écran Youtube
25 novembre 2019

À voir : le clip puissant de Lucas Santtana, hymne politique contre le gouvernement de Bolsonaro

par Paul Delahaye

« Hommage à ceux qui se sont battus et à ceux qui continuent de se battre pour la démocratie, l’art et la culture dans l’histoire de ce pays« . Voilà le message fort que souhaite faire passer le chanteur brésilien Lucas Santtana dans ce morceau intitulé « Ninguém Solta a Mão Ninguém » (en français, « Personne ne lâche la main de personne »). Issu de son huitième album O Céu E Velho Há Muito Tempo (en français, Le ciel est vieux depuis longtemps), ce titre reprend un slogan apparu dans les années 60 lorsque les professeurs et intellectuels du pays étaient séquestrés dans les universités par la dictature militaire. À travers cet hymne politique, le chanteur, accompagné d’autres artistes brésiliens nommés Jaloo, Linn da Quebrada, et Juçara Marçal, dénonce la situation politique et sociale du Brésil. En effet, depuis octobre 2018, la présence du nouveau président fasciste Jair Bolsonaro à la tête du pouvoir n’a fait qu’accentuer la tension dans le pays. Il a instauré un gouvernement ultra-autoritaire qui détruit la forêt amazonienne, expulse les communautés autochtones, criminalise les droits humains ou attaque les mouvements féministes, LGBT+ et antiracistes.

Dans ce clip réalisé à partir d’images d’archives uniques, Lucas Santtana montre l’histoire des luttes politique et sociales au Brésil, lorsque les gens avaient besoin de se donner la main pour lutter ensemble. Au rythme d’une guitare acoustique toute douce, il chante « personne ne lâche la main de personne, les yeux dans les yeux, les gens pour les gens, prendre soin l’un de l’autre à l’intérieur de nous« . Un message qui résonne comme un hymne, un appel à résister contre ce gouvernement qui oppresse son peuple. Les plans de violences policières, de répressions et d’Amazonie en feu s’enchaînent et contrastent énormément avec la balade agréable que propose le chanteur. Des samples de coups de feux ainsi que de chants scandés par des manifestants renforcent la puissance des images. C’est à la fois beau, fort mais aussi très alarmant. Ce clip va vous retourner.

Le dernier album de Lucas Santtana est disponible à l’écoute juste ici :

Visited 98 times, 1 visit(s) today