À voir : le premier clip envoûtant et poétique de Meryem Aboulouafa

Il est rare de tomber sur une voix si unique que l’on stoppe immé­di­ate­ment toute activ­ité. C’est ce qu’il s’est passé lors de la pre­mière écoute de ce morceau de Meryem Aboulouafa inti­t­ulé “Breath of Roma”. Orig­i­naire de Casablan­ca, la chanteuse pro­pose un moment hors du temps où sa voix devient le guide vers un autre monde. Car oui, Meryem Aboulouafa pos­sède une voix à la fois légère, déli­cate mais surtout envoû­tante. Elle détient égale­ment une “voix” au delà du sens musi­cal du terme, celle d’une femme maro­caine con­tem­po­raine, musi­ci­enne, qui a décidé de chanter en anglais pour touch­er le plus de monde pos­si­ble. Avec ce pre­mier titre, on reste scotché par la pureté de l’ensem­ble.

Alors lorsque ce morceau est accom­pa­g­né par un clip beau et émou­vant, on ne peut que s’ar­rêter et con­tem­pler. La vidéo, réal­isée par Jade Deshayes s’ou­vre sur deux frères jouant dans la forêt avec un loup. On les retrou­ve ensuite à l’âge adulte, tou­jours dans ces grands espaces, jusqu’à ce que l’un d’en­tre eux s’en aille. Les teintes autom­nales ren­for­cent le côté poé­tique et nos­tal­gique de la chan­son. On passe un moment très fort et il est pos­si­ble que ce clip remue un bon nom­bre d’é­mo­tions en vous. Avec ce “Breath of Roma”, Meryem Aboulouafa mar­que les esprits, elle qui prévoit de sor­tir son pre­mier album en févri­er 2020. Il sera réal­isé par Para One et Keren Ann. Défini­tive­ment un par­cours à suiv­re.

Elle sera aus­si en rési­dence aux Bars en Trans à Rennes pour trois soirs de suite (5–6‑7 décem­bre). Pour toute infor­ma­tion sup­plé­men­taire et bil­let­terie, rendez-vous sur ce site inter­net

En bonus, pour ceux qui souhait­ent écouter le morceau sans le clip, il est disponible à l’é­coute juste ici :

(Vis­ité 332 fois)