Crédit : Grégory Sacré

A voir : Sanpo, la websérie de clips inversés au Japon produite par Sourdoreille

Des vieux quartiers de Tokyo à Kamaku­ra, partez pour une aven­ture musi­cale et dépaysante. Avec ce nou­veau pro­jet pro­duit par Sour­dor­eille, c’est une envolée vers le Japon pour une balade roman­tique. San­po, que l’on pour­rait traduire par “prom­e­nade”, est une web­série de dix clips tournés au sein de la poésie urbaine japon­aise. Cha­cune des vidéos prend place dans un lieu pré­cis : les abor­ds du lac de Fukuo­ka, les quartiers chauds de la cap­i­tale, le quarti­er à flanc de mon­tagne Higashit­suchi­do à Onomichi. En out­re, les horaires ont cha­cune été minu­tieuse­ment choisies, entre une calme mat­inée ou un après‐midi brûlant. Le résul­tat ressem­ble à un bou­quet com­posé de fleurs uniques.

La bande sonore du pro­jet a été pen­sée par des musi­ciens du monde entier, à par­tir des images filmées par le réal­isa­teur Gré­go­ry Sacré. D’où le nom astu­cieux de “clips inver­sés”. Du trip‐hop, au nu jazz, en pas­sant par l’abstract hip‐hop, cha­cun des morceaux épouse à la per­fec­tion les moments cap­turés, leur attribuant une atmo­sphère unique. Par­mi les col­lab­o­ra­teurs au pro­jet, on peut citer le beat­mak­er grec Mod­er­a­tor, le pro­duc­teur norvégien Ol’Burger Beats, Mar­cus D ou encore Sub­stan­tial.

Si ces dix clips vous ont lais­sé sur votre faim, bonne nou­velle. Gré­go­ry Sacré avait déjà col­laboré avec Sour­dor­eille pour une série sim­i­laire inti­t­ulée Hōrō (“roches” en français) en 2017. Sorte de grande soeur de San­po. De quoi vous don­ner envie de book­er un bil­let pour le pays du soleil lev­ant.

(Vis­ité 350 fois)