© Exit Festival

Accusée d’être “pro-Poutine”, Nina Kraviz sort de son silence et se défend

Suite à la rup­ture de son con­trat avec son dis­trib­u­teur et la médi­ati­sa­tion de son poten­tiel “silence  pro-Poutine” dans le cadre du con­flit russo-ukrainien, Nina Krav­iz est sor­tie de son silence via un com­mu­niqué pub­lié sur son compte Instagram. 

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Nina Krav­iz (@ninakraviz)

On se repose la même ques­tion qu’il y a trois jours : le silence est-il pos­si­ble ? Nina Krav­iz était sous le feu des cri­tiques suite à son silence à pro­pos de l’in­va­sion du ter­ri­toire ukrainien par la Russie, et des sor­dides crimes de guerre recen­sés par la presse et les organ­i­sa­tions inter­na­tionales, qui s’en ont suiv­is. Finale­ment la DJ-productrice russe a lais­sé un mes­sage sur son compte Insta­gram. Elle déclare : “Je suis une musi­ci­enne et je n’ai jamais été impliquée dans le sou­tien des hommes poli­tiques ou des par­tis poli­tiques. D’ailleurs je ne prévois pas de le faire à l’avenir. Je ne com­prends pas la poli­tique ou les proces­sus soci­aux, je ne pense donc pas qu’il soit juste de par­ler de ce qui se passe en util­isant les réseaux soci­aux. Selon moi, cela pour­rait même aug­menter le degré de haine dévo­rante ce qui n’aide absol­u­ment pas à com­pren­dre.” Avant de citer Sénèque : “La querelle elle-même s’étein­dra si l’un des camps refuse de la soutenir”.

 

À lire également
Le silence de Nina Kraviz sur l’Ukraine divise la communauté techno

 

Nina Krav­iz, à qui des per­son­nal­ités du monde de la musique reprochaient ses idéolo­gies “pro-Poutine”, ne don­nera pas son opin­ion selon le principe qu’elle est une artiste. “J’ai tou­jours cru que la mis­sion des musi­ciens de la musique élec­tron­ique ain­si que des scènes tech­no et house est d’u­nir des per­son­nes en effaçant les fron­tières plutôt que de les divis­er entre eux”, se défend-elle. Elle con­clut en dis­ant : “Pro­duire, sor­tir et jouer de la bonne musique est ce qui me tient le plus à cœur. Paix.” Au cas où ce com­mu­niqué, datant d’il y a deux jours, ne suff­i­sait pas, Krav­iz a remis le cou­vert aujour­d’hui en pub­liant une vidéo d’elle en pleine pro­duc­tion d’un morceau com­men­tant : “Je viens juste de le pro­duire”. Pour l’heure, pas sûr que ces expli­ca­tions suff­isent à rétablir un bon lien avec son dis­trib­u­teur et une par­tie de son pub­lic scep­tique… Affaire à suivre.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Nina Krav­iz (@ninakraviz)

(Vis­ité 10 499 fois)