Skip to main content
9 juin 2020

Adonis Smith : « Trax Records ne m’a pas payé un centime en 34 ans »

par Arthus Vaillant

Le producteur américain Adonis Smith a partagé un post dans lequel il révèle les manigances du label Trax Records. Pour le soutenir, une cagnotte a été créée.

« N’achetez pas et ne soutenez pas Trax Records ! Parce que ce label ne m’a pas payé un seul centime en 34 ans ». Sur Facebook, le producteur Adonis Smith, basé à Chicago, est sorti du silence pour dénoncer le comportement du label Trax Records. « Trax Records ne possède aucun droit sur ma musique. Merci de partager ce post partout. Dites également à tous les distributeurs de ne pas vendre ce disque ou toute autre de mes chansons de cet horrible label. Assez, c’est assez. » Le producteur a assuré qu’il n’avait jamais reçu de royalties pour ses projets sortis sur le label fondé par Larry Sherman, dont le track historique d’acid house « No Way Back » sorti en 1986.

Pour aider le producteur, une collecte de fonds a ainsi été créé. C’est le DJ britannique Steve Morgan qui s’en est chargé, écrivant en description de ce crowdfunding : « J’ai crée cette cagnotte après avoir vu tellement d’artistes se faire exploiter par Trax Records, et particulièrement l’artiste derrière mon track d’acid house préféré, pour lequel Adonis n’a jamais touché un centime. Je pense qu’il est temps d’y remédier ! »

Cette situation ne concernerait pas que l’artiste, qui a déclaré : « Je dirais qu’aucun artiste n’a jamais reçu de royalties […] Si quelqu’un peut trouver un compte de résultat officiel, j’aimerais le voir car je n’en ai jamais vu moi-même. » Selon 5Mag, plusieurs autres artistes dont DJ Pierre ou Jamie Principle se sont déjà plaints au sujet de la nature de leurs contrats ou le non-payement de royalties. Aujourd’hui, Adonis est sur son propre label indépendant, Adonis Recordings, où il a produit notamment House Sound Of Adonis (The Jackin’ Days) Vol. 1.

Visited 63 times, 1 visit(s) today